Identifier les personnes interdites de stade par un système technologique de reconnaissance faciale est prohibé

Cécile Chassefeire et Adeline Beaumunier, Camino Avocat

Sujets relatifs :

,
Identifier les personnes interdites de stade par un système technologique de reconnaissance faciale est prohibé

© lidiia - StockAdobe.com

Les organisateurs de manifestations sportives sont tenus de veiller à la sécurité de l’événement et notamment de refuser l’entrée à toute personne faisant l’objet d’une interdiction de stade. Pour ce faire, un club avait eu l’idée de recourir à un système de reconnaissance faciale.

Mais la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a rappelé que la reconnaissance faciale est un traitement de données biométriques en principe interdit (sauf exceptions très encadrées) par le règlement général sur la protection des données (RGPD).

Nous vous recommandons

Les ORE, un outil juridique au service de l’environnement

Les ORE, un outil juridique au service de l’environnement

Mises en place par la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages du 9 août 2016 et définies par l’article L.132-3 du code de l’environnement, les obligations réelles environnementales sont une innovation...

L’agrément des associations d’usagers : déjà vingt ans !

L’agrément des associations d’usagers : déjà vingt ans !

Avis du HCVA sur le statut d’association européenne transfrontalière

Avis du HCVA sur le statut d’association européenne transfrontalière

DROIT : qui est, ou peut être, le représentant légal de l’association ?

DROIT : qui est, ou peut être, le représentant légal de l’association ?

Plus d'articles