Nous suivre Associations Mode d’emploi

Gabriel Attal parle, Le Mouvement associatif s'impatiente

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Gabriel Attal parle, Le Mouvement associatif s'impatiente

© gustavofrazao - stock.adobe.com

« Des actes ! » C'est en substance ce que réclame le Mouvement associatif au secrétaire d'État chargé de la vie associative, Gabriel Attal. 

Ce dernier, dans une interview au quotidien Le Parisien indique en effet : « Nous débloquons 28 millions d'euros pour les petites associations ». Il annonce également la création de 4000 emplois financés à hauteur de 7000 € par an sur trois ans. Une annonce qu'il avait en fait déjà faite l'année dernière, en novembre 2018...

D'où une certaine impatience du côté du Mouvement associatif qui, dans un communiqué du 9 septembre, déclare : « Ces quelques mesures, déjà prévues depuis plusieurs mois, sont loin de pouvoir constituer le grand plan pour la vie associative souhaité par le Président de la République à l’issue du Grand débat national. »

Le Mouvement associatif indique qu'à ses yeux ce grand plan de la vie associative se fait toujours attendre et propose l'affectation de l'enveloppe non consommée des Parcours emploi compétences « dont tous conviennent qu'ils ne sont que très partiellement adaptés à leur cible » à la création de 5000 emplois associatifs dès 2020.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Emplois francs : une généralisation à tous les quartiers prioritaires dès 2020

Emplois francs : une généralisation à tous les quartiers prioritaires dès 2020

Les emplois francs vont être élargis à l'ensemble des quartiers de la politique de la ville, le double du périmètre actuel, soit 1500 avec un budget de 300 millions d’euros (mais ils ne seront pas[…]

L'impact du numérique dans un projet associatif

L'impact du numérique dans un projet associatif

Une hausse du budget des Sports 2020 en trompe l’œil

Une hausse du budget des Sports 2020 en trompe l’œil

Réinventer l’association contre la société du mépris

Réinventer l’association contre la société du mépris

Plus d'articles