Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Fusion d’associations : quel impact sur les contrats de travail ?

Yannick Dubois, Cabinet Kogito Associations
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Fusion d’associations : quel impact sur les contrats de travail ?

© trueffelpix.com

En cas de fusion d’associations, les contrats de travail subsistent entre le nouvel employeur et le personnel. Leur remise en cause ne peut résulter que d’un accord avec le salarié concerné.

La fusion d’associations est réglementée par la loi ESS du 31 juillet 2014 et codifié à l’article 9 bis de la loi du 1er juillet 1901. On distingue la fusion-absorption dans laquelle une association est dissoute par une association absorbante de la fusion-création où une nouvelle structure est créée.

Avantages acquis

L’article L.1224-1 du code du travail prévoit qu’en cas de fusion (absorption ou création) les contrats de travail en cours subsistent. L’ordonnance n° 2017-1387 du 22 septembre 2017 art. 19 a assoupli ce principe en autorisant des licenciements avant fusion dans les associations de plus de 50 salariés.

Un salarié qui ne souhaiterait pas poursuivre son contrat de travail chez le nouvel employeur sera donc contraint de démissionner[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Des contrats d’insertion plus longs

Des contrats d’insertion plus longs

Jusqu’au 10 novembre 2020, les CDD relevant de l’insertion par l’activité économique et les contrats uniques d’insertion (CUI) peuvent être signés pour une durée totale de 36 mois[…]

23/09/2020 | SalariéJeunes
Nouvelles dispositions pour les salariés perdant un enfant

Nouvelles dispositions pour les salariés perdant un enfant

Le bénévolat à distance devient une pratique commune

Le bénévolat à distance devient une pratique commune

Le télétravail en alternance

Le télétravail en alternance

Plus d'articles