Nous suivre Associations Mode d’emploi

Financement participatif : le cadre juridique évolue

Sujets relatifs :

Financement participatif : le cadre juridique évolue

© © weerapat1003 / Fotolia.com

Un décret du 28 octobre 2016 relatif aux titres et aux prêts proposés dans le cadre du financement participatif est venu compléter le cadre juridique de ce type de financement. Il porte le plafond des prêts avec intérêts consentis par les prêteurs sur les plateformes des intermédiaires en financement participatif à 2 000 euros par projet et à 5 000 euros pour les prêts sans intérêts.

Par ailleurs, le plafond des offres admises sur ces plateformes sous forme de titres ((actions, obligations, titres participatifs) est fixé à 2,5 millions d'euros. Pour le gouvernement, ce nouveau cadre juridique permettra d'accompagner la croissance de ce mode de financement en pleine expansion.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Ayez le réflexe « finance solidaire » !

Ayez le réflexe « finance solidaire » !

Avec plus de 20 milliards d’euros d’encours global fin 2020, la finance solidaire est devenue un outil incontournable pour accompagner le développement des projets associatifs. Publié par Le Mouvement associatif et[…]

22/10/2021 | FinancementsESS
« Faire des industriels le fer de lance du réemploi et un financeur de la vie associative, relève d’une confusion des rôles »

« Faire des industriels le fer de lance du réemploi et un financeur de la vie associative, relève d’une confusion des rôles »

Solidarité : appel à projets de la Fondation Cognacq-Jay

Solidarité : appel à projets de la Fondation Cognacq-Jay

Que regarde une fondation dans le projet d’une association ?

Que regarde une fondation dans le projet d’une association ?

Plus d'articles