Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

FDVA : déçues, les associations regardent déjà vers 2019

Michel Lulek

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

FDVA : déçues, les associations regardent déjà vers 2019

© GeniusMinus - stock.adobe.com

Censé accompagner la fin de la réserve parlementaire, le « FDVA 2 », doté de 25 millions d’euros, a montré que les besoins des associations demeurent importants… et loin d’être satisfaits. Le gouvernement promet de faire mieux en 2019. L’accompagnement des petites associations sera une des conditions de réussite.

La nouvelle est tombée à l’automne 2017 : au nom de la transparence de la vie politique et d’une meilleure équité dans la distribution des fonds publics, la réserve parlementaire est supprimée ! Les associations ont eu tôt fait de faire marcher leur calculette. Selon plusieurs réseaux, le manque à gagner pour les budgets associatifs s’élevait à 52 millions d’euros.

Pour remédier à cet effet collatéral, le gouvernement a lancé en juillet 2018 un deuxième appel à projets du FDVA, après le traditionnel volet de début d’année centré sur la formation des bénévoles. Doté de 25 millions d’euros, il pouvait, comme son nom l’indique (« Fonctionnement et innovation »), abonder les budgets associatifs à la fois sur du fonctionnement et sur des démarches innovantes. En septembre tout était clos. Dans certains départements il fallait même avoir renvoyé ses dossiers avant fin août. Autant dire qu’il ne fallait pas être en vacances si on ne voulait pas louper le coche.

Une subvention moyenne de 2 900 euros

Pourtant, les associations ont été nombreuses à répondre et, selon Gabriel Attal, secrétaire d’État auprès du[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Le Repère soutient les structures d’appui aux associations

Le Repère soutient les structures d’appui aux associations

Ressource numérique créée par le Réseau national des maisons des associations, Le Repère se veut être « une boîte à outils et à inspirations » « pour se[…]

18/11/2019 |
EPALE : la plateforme de valorisation des bonnes pratiques associatives

Publi-rédactionel

EPALE : la plateforme de valorisation des bonnes pratiques associatives

Les sénateurs en faveur de la clause générale de compétence concernant le sport

Les sénateurs en faveur de la clause générale de compétence concernant le sport

 À quoi sert la philanthropie ?

À quoi sert la philanthropie ?

Plus d'articles