Nous suivre Associations Mode d’emploi

Publi-rédactionel

EPALE : la plateforme de valorisation des bonnes pratiques associatives

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

EPALE : la plateforme de valorisation des bonnes pratiques associatives

La plateforme collaborative EPALE a été mise en place par la Commission européenne pour favoriser les échanges de bonnes pratiques entre acteurs de l’inclusion et de l’économie sociale et solidaire. Ces derniers développent des projets innovants comme la mise en place de jardins partagés, l’accueil de jeunes migrants, la formation en situation de travail, l’insertion des publics les plus éloignés et la citoyenneté active.

Créée en 2015 et financée par la Commission européenne, la plateforme EPALE rassemble aujourd’hui plus de 55 000 professionnels et acteurs de la formation tout au long de la vie (bénévoles, formateurs, éducateurs, chercheurs, etc.). Cet outil en ligne permet à tous ces professionnels de s’informer, d’échanger, de valoriser et de rechercher des partenaires pour monter des projets européens,  via des articles de blog, des guides de bonnes pratiques. Pour les associations, la plateforme donne accès à des ressources multiples et riches et notamment à des articles sur des thématiques variées (citoyenneté active, formation en milieu de travail, etc.), mais aussi au partage des projets.
 
Pour Nicolas Condom, responsable de projets pour l’association « Pistes Solidaires » (1) œuvrant dans la formation des adultes via la coopération européenne, « la plateforme est un excellent outil de communication et de partage sur nos projets. Cela permet de promouvoir davantage toutes nos actions en partageant les résultats et les actualités de nos opérations – auprès d’autres personnes ou futurs partenaires que nous n’aurions pas connus sans EPALE ». C’est un réseau qui permet de « rendre plus visible les activités que nous développons ».
 
A l’occasion des « Erasmusdays », EPALE a présenté une exposition numérique de photographie réunissant 28 projets partenaires pour illustrer l’inclusion sociale en Europe (https://epale.ec.europa.eu/en/content/adult-learning-european-exhibition).
 
Depuis quelques années, EPALE met en place des évènements entre professionnels autour de «rencontres thématiques » pour répondre à l’actualité de la formation (innovation pédagogique, orientation dans la formation, compétences-clés ou encore action culturelle et éducative et inclusion des réfugiés, etc.). C’est l’occasion pour les porteurs de projets ou professionnels d’échanger différemment dans cette communauté de l’éducation et de la formation des adultes. Dernièrement, une rencontre s’est d’ailleurs tenue sur le thème « Apprendre dans les tiers lieux » le 30 octobre à Paris.
 
Avec plus de 1 500 demandes de partenariat et plus de 2 000 organisations enregistrées sur la plateforme, EPALE constitue « un réseau indispensable pour les acteurs de la formation, de l’insertion sociale et citoyenne et un lien naturel vers les projets Erasmus + et leurs financements en forte hausse » comme le souligne Johanna Despouys, chargée de communication à l’Agence Erasmus +.
 
(1) www.pistes-solidaires.fr/
 
Contact :
Agence Erasmus + / France
Tél. : 05 56 00 94 00
epale@agence-erasmus.fr
 
Contenu proposé par Epale
 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

 Les « vrais » chiffres du bénévolat

Les « vrais » chiffres du bénévolat

En ce 5 décembre, à l'occasion de la journée internationale du bénévolat, nous tentons d'y voir clair sur la question du nombre de bénévoles. Combien sont-ils ? Différents chiffres[…]

05/12/2019 | Bénévoles
Taxe d’habitation et secteur sanitaire, social et médico-social privé non lucratif : les sénateurs votent la suppression !

Taxe d’habitation et secteur sanitaire, social et médico-social privé non lucratif : les sénateurs votent la suppression !

Leviers et outils pour passer un cap difficile

Leviers et outils pour passer un cap difficile

Le Repère soutient les structures d’appui aux associations

Le Repère soutient les structures d’appui aux associations

Plus d'articles