Nous suivre Associations Mode d’emploi

Emplois francs : une généralisation à tous les quartiers prioritaires dès 2020

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Emplois francs : une généralisation à tous les quartiers prioritaires dès 2020

© ACLD - stock.adobe.com

Les emplois francs vont être élargis à l'ensemble des quartiers de la politique de la ville, le double du périmètre actuel, soit 1500 avec un budget de 300 millions d’euros (mais ils ne seront pas étendus aux territoires ruraux comme le suggérait la mission Agenda rural).

Pour rappel : le dispositif des emplois francs permet à tout employeur (entreprise ou association) situé ou non dans un quartier politique de la ville, de bénéficier d'une aide de 5.000 euros par an sur trois ans maximum pour un CDI (et de 2.500 euros sur deux ans maximum pour un CDD de plus de six mois), à l’embauche d’un habitant d'un des quartiers ciblés.

Lancé à titre expérimental en avril 2018, on compte aujourd'hui 12 000 contrats signés. Et les objectifs restent les mêmes, à savoir 20 000 avant la fin de l'année et 40 000 fin 2020. 

->  A lire : Que reste-t-il des aides à l’emploi ?


 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Aide à l’embauche pour les SIAE

Aide à l’embauche pour les SIAE

Depuis le 1er janvier 2021, l’embauche d’une personne en contrat de professionnalisation par une structure d’insertion par l’activité économique (SIAE) ouvre droit à une aide. Versée par[…]

09/04/2021 | ESSSalarié
Seul l’organe qui nomme un directeur est habilité à le licencier

Seul l’organe qui nomme un directeur est habilité à le licencier

Pourquoi créer ou rejoindre un groupement d’employeurs ?

Pourquoi créer ou rejoindre un groupement d’employeurs ?

Le pouvoir de licencier appartient au président de l’association par défaut

Le pouvoir de licencier appartient au président de l’association par défaut

Plus d'articles