Nous suivre Associations Mode d’emploi

Emplois aidés dans le sport : le CNDS conteste les conclusions de l'IGJS

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Emplois aidés dans le sport : le CNDS conteste les conclusions de l'IGJS

© wavebreak3/Adobestock

Dans son rapport « Évaluation des dispositifs de soutien à l'emploi dans le champ du sport » rendu public en juin 2017 (lire notre article Les aides à l'emploi favorisent peu la pratique sportive), l'Inspection générale de la jeunesse et des sports (IGJS) dressait un bilan plutôt négatif de l'impact des emplois aidés dans l'augmentation de la pratique sportive.

Le CNDS conteste cet avis en indiquant que l'IGJS ne prend en compte dans son analyse que le nombre de licenciés et non celui de pratiquants et omet de noter que le développement de l'emploi permet également une structuration et consolidation des structures sportives. A contrario, n'aurait-on pas une baisse du nombre de licenciés sans ces aides ? Il met en évidence une augmentation de 107 % du nombre d'emplois créés par le CNDS (de 2522 en 2012 à 5200 en 2017) et insiste sur leur taux élevé de pérennisation (56% contre 38% pour les CUI-CAE et 27% pour les emplois d’avenir).

Le CNDS a par ailleurs lancé une étude nationale visant à évaluer et qualifier la pérennisation de ces emplois sur la période 2008 à 2017. Il s’agira d’identifier les facteurs favorisant ou limitant celle-ci afin d’identifier des pistes d’amélioration. Les premiers résultats seront disponibles au printemps 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Animation : un avenant sur le temps partiel étendu à tous les employeurs

Animation : un avenant sur le temps partiel étendu à tous les employeurs

L’avenant n° 164 relatif à la grille spécifique de la durée minimale du travail des salariés à temps partiel conclu le 20 décembre 2017 est devenu obligatoire pour tous les employeurs et tous[…]

23/01/2019 |
L’emploi associatif sanitaire et social peine mais résiste

L’emploi associatif sanitaire et social peine mais résiste

Le bénévolat, aujourd’hui et demain !

Le bénévolat, aujourd’hui et demain !

 Un licenciement notifié par lettre remise en main propre n’est pas valable

Un licenciement notifié par lettre remise en main propre n’est pas valable

Plus d'articles