Nous suivre Associations Mode d’emploi

Droits d'auteur

Sujets relatifs :

, ,

Le forfait libératoire, voire l'exonération des droits d'auteur dont bénéficient les grandes opérations caritatives peut-il s'étendre aux petites associations ?

C'est la questions d'un sénateur au ministère de la Culture et de la communication. Celui-ci répond que les sommes perçues par la Sacem ne sont pas du type impôts et taxe et que le gouvernement n'est donc pas compétent en la matière. Il rappelle cependant que les barèmes appliqués aux petites associations sont adaptés dans la mesure où ils tiennent compte de leur spécificité économique. Il repose sur deux critères : le budget des dépenses et le prix d'entrée pour les bals et les concerts ; le nombre prévisionnel de convives et le prix du repas pour les repas en musique. Le ministre a également indiqué que « la démarche de simplification et d'adaptation des barèmes et procédures sera poursuivie prochainement par la Sacem, afin de satisfaire au mieux les attentes des associations et communes utilisatrices de son répertoire. »
Question n° 18368

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Nouvelles modalités pour le régime d’assurance chômage

Nouvelles modalités pour le régime d’assurance chômage

Les règles d’indemnisation du chômage et celles relatives aux contributions applicables aux employeurs ont changé au 1er novembre 2019. Le décret n° 2019-797 abroge l’agrément de la convention[…]

15/11/2019 | GestionSalarié
Factures : de nouvelles mentions obligatoires

Factures : de nouvelles mentions obligatoires

Mastodon, le réseau social alternatif

Mastodon, le réseau social alternatif

Les critères du crédit d’impôt sur le spectacle vivant vont mieux correspondre aux artistes émergents

Les critères du crédit d’impôt sur le spectacle vivant vont mieux correspondre aux artistes émergents

Plus d'articles