Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

DLA : face à l’élargissement, le monde associatif reste vigilant

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

DLA : face à l’élargissement, le monde associatif reste vigilant

© Hanna-stock.adobe.com

Confortés par leur inscription dans la loi ESS, les dispositifs locaux d’accompagnement (DLA) ont vu leur champ élargi par le décret n° 2015-1103 du 1er septembre 2015. Le monde associatif craint que les associations en pâtissent. Heureusement la gouvernance les rassure.

Initialement pensés en 2002 pour assurer, dans les meilleures conditions possibles, la fin des « emplois jeunes », les DLA ont, depuis, élargi leurs missions à la pérennisation de l’emploi et à la consolidation économique des acteurs associatifs.

Un bilan jugé positif

Leur bilan est jugé très positif par l’ensemble des acteurs concernés. Quantitativement, ils affichent un beau palmarès : depuis 2003, 46 000 structures ont été accompagnées, ce qui a permis de consolider 562 000 emplois.

Une étude menée auprès de 672 structures en 2014 montre qu’après un accompagnement DLA on constate des effets positifs sur l’emploi, une amélioration de la situation économique et financière, une meilleure utilisation des outils de gestion, un[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

[Règles européennes de concurrence] La politique nationale des aides d’État précisée

[Règles européennes de concurrence] La politique nationale des aides d’État précisée

Le Secrétariat général des affaires européennes, placé auprès du Premier ministre, a émis une circulaire de 43 pages sur l’application des règles européennes de concurrence[…]

Les associations ont leur compte

Les associations ont leur compte

Programme Leader : des millions d’euros risquent de repartir à Bruxelles

Programme Leader : des millions d’euros risquent de repartir à Bruxelles

Marchés publics : faut-il passer à la signature électronique ?

Marchés publics : faut-il passer à la signature électronique ?

Plus d'articles