Nous suivre Associations Mode d’emploi

Des propos litigieux tenus sur un compte Facebook fermé ne constituent pas une faute

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Des propos litigieux tenus sur un compte Facebook fermé ne constituent pas une faute

© zakokor - stock.adobe.com

La Cour de cassation valide l’analyse d’une cour d’appel sur le caractère privé d’une conversation tenue sur Facebook dans un compte fermé. Diffusés sur le compte ouvert par la salariée sur le site Facebook, les propos litigieux n’étaient accessibles qu’à des personnes agréées par cette dernière et peu nombreuses, à savoir un groupe fermé composé de quatorze personnes.

Par conséquent, la cour d’appel a retenu que ces propos relevaient d’une conversation de nature privée et ne caractérisaient pas une faute grave. Dès lors, le licenciement n’était pas justifié.

Cour de cassation, chambre sociale, 12 septembre 2018, pourvoi n° 16-1169

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Le Corps européen de solidarité encourage le volontariat

Le Corps européen de solidarité encourage le volontariat

Plus de 96 millions d’euros sont dédiés en 2019 à l’accueil de jeunes volontaires, stagiaires ou encore employés au sein du Corps européen de solidarité. Des financements accessibles aux[…]

Le CFGA qualifie les bénévoles

Le CFGA qualifie les bénévoles

Une circulaire précise les conditions de déclaration et d’agrément des organismes de services à la personne

Une circulaire précise les conditions de déclaration et d’agrément des organismes de services à la personne

Mettez de l’animation dans votre AG

Mettez de l’animation dans votre AG

Plus d'articles