Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

DDVA : un rôle renforcé pour soutenir la politique de l’État

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les 103 délégués départementaux à la vie associative (DDVA) sont chargés au nom de l’État de développer, animer et coordonner le développement départemental de la vie associative. Leurs missions ont été récemment précisées par le Premier ministre.

C’est dans la circulaire n° 5811/ SG du Premier ministre du 29 septembre 2015, plus connue sous le nom de circulaire Valls, consacrée aux « nouvelles relations entre les pouvoirs publics et les associations », que le rôle du délégué départemental de la vie associative (DDVA) a été redéfini.

Cohérence et visibilité

Dans cette circulaire qui vise la déclinaison de la charte des engagements réciproques et le soutien public aux associations, le Premier ministre précise les nouvelles missions des DDVA qui sont ensuite détaillées dans l’annexe 5 de la circulaire. L’objet est de renforcer le rôle des DDVA afin de « donner une cohérence et une visibilité à la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

La cogestion :  un modèle à réinventer ?

La cogestion : un modèle à réinventer ?

Cogestion, coaction, cotutelle, concertation, coopération, partenariat, paritarisme : ces différents termes renvoient à un type de relation entre les représentants politiques, les fonctionnaires de[…]

10 ans d’observation locale de la vie associative

10 ans d’observation locale de la vie associative

Agrément Esus :  ce qui change avec la loi Pacte

Agrément Esus : ce qui change avec la loi Pacte

Coconstruire un projet avec les pouvoirs publics

Coconstruire un projet avec les pouvoirs publics

Plus d'articles