Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Crédit d’impôt sur la taxe sur les salaires : la fin d’une iniquité fiscale

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Depuis le 1er janvier 2017, les acteurs du secteur privé non lucratif peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt sur la taxe sur les salaires (CITS). La fin d’un désavantage fiscal dénoncé par le secteur associatif depuis l’instauration du CICE.

Instauré dès 2012 dans le cadre du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi, le CICE a eu pour effet d’accroître une concurrence déjà tenace entre les acteurs du privé non lucratif et les autres acteurs économiques. Ce dispositif permet en effet à l’ensemble des acteurs économiques employeurs et redevables de l’impôt sur les sociétés de bénéficier d’un crédit d’impôt sur les sociétés équivalent à 7 % des rémunérations inférieures ou égales à 2,5 Smic (6 % de 2014 à 2016). 

Écart de traitement 

La grande majorité des acteurs associatifs n’étant pas assujettie à l’impôt sur les sociétés, n’a[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Fonds de pérennité : faux espoirs ?

Fonds de pérennité : faux espoirs ?

Créé par la loi Pacte de 2019, le fonds de pérennité peut, de manière optionnelle, financer des projets d’intérêt général. Une nouvelle source de financement pour les[…]

30/11/2021 | DonsMécénat
La générosité des Français face au Covid

La générosité des Français face au Covid

Votre politique de collecte de dons en huit étapes

Votre politique de collecte de dons en huit étapes

« La France s’engage », l’édition 2022 du concours

« La France s’engage », l’édition 2022 du concours

Plus d'articles