Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Coopérer à plusieurs associations peut faciliter vos rentrées d’argent

Coopérer à plusieurs associations peut faciliter vos rentrées d’argent

© Babouse

Se réunir à plusieurs structures permet de mener des projets de plus grande envergure qu’une association n’aurait pas forcément les compétences, la capacité financière ou l’énergie de mener seule. Coopérer peut donc être une bonne démarche, bénéfique pour plusieurs associations.

Que ce soit pour solliciter une subvention sur un projet commun ou pour répondre à un marché public, afin que l’expérience soit une réussite, il faut que tous les partenaires aient réellement envie de travailler ensemble et qu’il s’agisse d’un véritable choix de la part de chacun. Il est primordial que tout le monde se fasse confiance, car qui dit projet commun dit aussi responsabilité commune. La défaillance de l’un pouvant avoir des répercussions plus ou moins importantes sur les autres parties prenantes.

Projets associatifs

Se regrouper permet de rassembler les moyens matériels, financiers et humains, ainsi que les compétences pour envisager des projets plus ambitieux. Il peut s’agir de projets qui touchent un public plus vaste ou d’actions plus larges ou plus complètes. Si travailler avec d’autres nécessite un investissement humain, le fait de collaborer entre associations crée une synergie et une émulation qui boostent les équipes. L’organisation d’une telle initiative développe et formalise vos réseaux. Démultiplier les relations et les connexions peut ainsi être l’opportunité de recruter davantage de bénévoles et d’éventuels donateurs pour donner vie au projet. C’est aussi l’occasion d’accroître la visibilité de votre projet associatif, voire politique, et de renforcer votre image auprès de vos partenaires, notamment vos financeurs habituels ou potentiels, comme les collectivités locales ou d’autres financeurs privés. Outre le partage des savoirs, des savoir-faire et des[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Organiser une agora publique

Organiser une agora publique

Pour associer les jeunes aux questions qui les concernent, l’association grenobloise Y-Nove utilise un outil de participation spécifique : l’agora publique. Une « bonne pratique » repérée dans le[…]

Tiers-lieux : l’hybridation des ressources au cœur des modèles économiques

Tiers-lieux : l’hybridation des ressources au cœur des modèles économiques

Licenciés sportifs, toujours en baisse

Licenciés sportifs, toujours en baisse

CER : le retrait d’une subvention doit suivre une procédure

CER : le retrait d’une subvention doit suivre une procédure

Plus d'articles