Nous suivre Associations Mode d’emploi

Contrôle Urssaf : « Aucun texte n'impose de respecter un délai minimum »

Sujets relatifs :

Un arrêt de la Cour de cassation estime qu'un contrôle Urssaf est valide, même si la structure contrôlée n'a été avertie du contrôle que quelques jours avant celui-ci.

Dans l'affaire jugée, le chef d'entreprise avait demandé l'annulation du contrôle aux raisons que l'organisme n'avait pas observer un délai suffisant entre l'avis du contrôle et le contrôle, afin que l'employeur soit à même de réunir l'ensemble des documents demandés. L'Acoss préconise en effet que l'avis de contrôle soit adressé 15 jours à l'avance, alors que dans le cas présent seuls 4 jours séparaient l'avertissement du contrôle. La Cour de cassation (arrêt du 14 février 2013, pourvoi n°12-13654) a donné raison à l'organisme de sécurité sociale. « Aucun texte n'impose à l'Urssaf de respecter un délai minimum entre l'avis et les opérations de contrôle et (...) la circulaire de l'Acoss, qui recommande que cet avis soit adressé quinze jours avant le début des opérations, constitue une injonction interne à l'organisme. »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

L’État ne peut pas planter son couteau fiscal dans le dos des associations !

L’État ne peut pas planter son couteau fiscal dans le dos des associations !

13 grandes associations et organisations représentatives du secteur privé non lucratif sanitaire, social et médico-social se mobilisent et demandent rendez-vous au Premier ministre, dans une lettre commune du 17 octobre.[…]

18/10/2019 | Fiscalité
Comment et pourquoi évaluer l’impact social ?

Comment et pourquoi évaluer l’impact social ?

Emplois francs : une généralisation à tous les quartiers prioritaires dès 2020

Emplois francs : une généralisation à tous les quartiers prioritaires dès 2020

L'impact du numérique dans un projet associatif

L'impact du numérique dans un projet associatif

Plus d'articles