Nous suivre Associations Mode d’emploi

Contrôle Urssaf : « Aucun texte n'impose de respecter un délai minimum »

Sujets relatifs :

Un arrêt de la Cour de cassation estime qu'un contrôle Urssaf est valide, même si la structure contrôlée n'a été avertie du contrôle que quelques jours avant celui-ci.

Dans l'affaire jugée, le chef d'entreprise avait demandé l'annulation du contrôle aux raisons que l'organisme n'avait pas observer un délai suffisant entre l'avis du contrôle et le contrôle, afin que l'employeur soit à même de réunir l'ensemble des documents demandés. L'Acoss préconise en effet que l'avis de contrôle soit adressé 15 jours à l'avance, alors que dans le cas présent seuls 4 jours séparaient l'avertissement du contrôle. La Cour de cassation (arrêt du 14 février 2013, pourvoi n°12-13654) a donné raison à l'organisme de sécurité sociale. « Aucun texte n'impose à l'Urssaf de respecter un délai minimum entre l'avis et les opérations de contrôle et (...) la circulaire de l'Acoss, qui recommande que cet avis soit adressé quinze jours avant le début des opérations, constitue une injonction interne à l'organisme. »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Le HCVA tire le bilan de la crise sanitaire pour les associations

Le HCVA tire le bilan de la crise sanitaire pour les associations

« Cette crise a fait éclore une vague de solidarité sans précédent. Dès le premier jour, les associations se sont mobilisées. Qu’en sera-t-il demain, cette formidable[…]

07/07/2020 | Bénévoles
Un rapport sur la philanthropie qui fait des vagues

Un rapport sur la philanthropie qui fait des vagues

Les ONG françaises mobilisées et réactives

Les ONG françaises mobilisées et réactives

Les festivals s’enfoncent dans la crise

Les festivals s’enfoncent dans la crise

Plus d'articles