Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Contre le gaspillage alimentaire, le don s’impose !

Emilie Gianre

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Contre le gaspillage alimentaire, le don s’impose !

© Image'in - stock.adobe.com

Une ordonnance du 21 octobre 2019 étend les obligations en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire qui s’appliquaient aux opérateurs de la restauration collective publique à ceux du privé et à l’industrie agroalimentaire. Du pain béni pour les associations.

Parce que 10 millions de tonnes de nourriture sont perdues chaque année (environ 20 % de la production totale d’aliments), la France s’est dotée depuis 2016 d’une législation pionnière. La loi n° 2016-138 du 11 février 2016 relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire a été une première en son genre et s’adressait aux distributeurs.

Elle a depuis été suivie par la loi n° 2018-938 du 30 octobre 2018 pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous.

Diagnostic à réaliser par les opérateurs privés de restauration collective

Pris en application de son article[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Les règles en matière de marché public et de concession de service public sont adaptées

Les règles en matière de marché public et de concession de service public sont adaptées

Les règles en matière de commande publique (marché public, concession de service public comme les délégations de service public) peuvent être adaptées pour tenir compte de la situation[…]

La responsabilité des associations en cas de transmission du Covid-19

La responsabilité des associations en cas de transmission du Covid-19

Un dommage est indemnisable lorsqu’il est prévisible lors de la conclusion du contrat

Un dommage est indemnisable lorsqu’il est prévisible lors de la conclusion du contrat

Le ministère des Sports va contrôler « l’honorabilité » des dirigeants

Le ministère des Sports va contrôler « l’honorabilité » des dirigeants

Plus d'articles