Nous suivre Associations Mode d’emploi

Contrat intermittent : le chèque emploi associatif ne dispense pas d'un contrat écrit

Sujets relatifs :

L'article L.1272-4 du Code du travail prévoit que les associations et les fondations utilisant le chèque emploi associatif sont réputées satisfaire à l'ensemble des formalités liées à l'embauche et à l'emploi de leurs salariés pour les CDD et contrats à temps partiel. Cela les dispense notamment d'établir un contrat de travail écrit. Cependant, cet article ne vise pas explicitement le cas du contrat de travail intermittent. Pour les juges, cet article ne déroge pas aux dispositions spéciales de l'article L.3123-33 du Code du travail qui prévoit que le contrat de travail intermittent est un contrat à durée indéterminée et qu'il doit être écrit.


Cour de cassation, chambre sociale, 20 mai 2015, n° 14-13127.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Fusion d’associations : quel impact sur les contrats de travail ?

Fusion d’associations : quel impact sur les contrats de travail ?

En cas de fusion d’associations, les contrats de travail subsistent entre le nouvel employeur et le personnel. Leur remise en cause ne peut résulter que d’un accord avec le salarié concerné. La fusion[…]

Les jeunes kiffent le SNU

Les jeunes kiffent le SNU

L’assiette forfaitaire de cotisation, source d’insécurité pour les associations sportives

L’assiette forfaitaire de cotisation, source d’insécurité pour les associations sportives

 Accompagner et mutualiser l’emploi associatif

Accompagner et mutualiser l’emploi associatif

Plus d'articles