Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Consultations juridiques : l’association doit être agréée

Sarah Farhat, juriste chez Delsol Avocats

Sujets relatifs :

Consultations juridiques : l’association doit être agréée

© Kzenon - stock.adobe.com

La fourniture de prestations juridiques est bien plus réglementée qu’il n’y paraît, avec une prudence à observer même pour le conseil juridique. Le champ d’intervention des associations est strictement réglementé.
Les consultations juridiques sont encadrées par la loi n° 71-1130 du 31 décembre 1971 portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques. Elles se définissent comme des prestations intellectuelles personnalisées tendant à fournir un avis, un conseil, concourant, par les éléments qu’elles apportent, à la prise de décision de son destinataire (cour d’appel de Paris, 15 mars 1996). Elles se distinguent des informations à caractère documentaire, renseignant le public sur le droit applicable ou la jurisprudence sur un sujet particulier, pouvant être diffusées librement et en toute licéité.

Monopole réservé à certaines professions

Faire cette distinction est indispensable, car la possibilité de fournir des consultations est strictement encadrée par le monopole réservé à certaines[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

CER : le retrait d’une subvention doit suivre une procédure

CER : le retrait d’une subvention doit suivre une procédure

Une circulaire du 10 octobre donne aux services de l’État des éléments relatifs à la mise en œuvre du contrat d’engagement républicain via la mise en ligne d’une foire aux questions.[…]

23/11/2022 | ComptabilitéFiscalité
Quelle est l’utilité du quitus ?

Quelle est l’utilité du quitus ?

Le bénévolat et le travail sont des états de fait

Le bénévolat et le travail sont des états de fait

Généralisation de la facturation électronique

Généralisation de la facturation électronique

Plus d'articles