Nous suivre Associations Mode d’emploi

Consultation des associations sur le service national universel

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Consultation des associations sur le service national universel

© Chlorophylle/AdobeStock

Après une première phase de travail, le gouvernement a annoncé les grandes lignes du futur service national universel. Celui-ci s'adressera à tous les jeunes et devrait comporter 2 périodes. La première, d'au moins un mois, sera effectuée aux alentours de 16 ans et se veut "une occasion de vie collective permettant à chaque jeune de créer des liens nouveaux, d’apprendre une façon neuve de vivre en commun, et de développer sa culture d’engagement pour affermir sa place et son rôle au sein de la société."

La seconde permettra de s'engager 3 mois minimum dans des domaines tels que la défense et la sécurité, l'accompagnement des personnes, la préservation du patrimoine ou de l'environnement, le tutorat. Ceci pourra se faire sous la forme d'un service civique ou d'un autre volontariat existant sans exclure de nouvelles possibilités. Pour définir concrètement les modalités des grandes lignes ainsi tracées, le gouvernement souhaite lancer une grande consultation impliquant notamment les associations. Ceci afin de confronter les propositions "aux besoins de la société, aux aspirations de la jeunesse et aux réalités des territoires". 


 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Entre 2013 et 2018, la participation bénévole était en baisse

Entre 2013 et 2018, la participation bénévole était en baisse

La dernière enquête de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) sur les associations esquisse le profil des 1,27 million d’associations actives en France en 2018. Celles-ci se[…]

Quand les salariés de l’association se mettent en grève

Quand les salariés de l’association se mettent en grève

Soutien aux télétravailleurs

Soutien aux télétravailleurs

150 millions d'euros pour  la création de nouveaux postes dans l'insertion par l'activité économique

150 millions d'euros pour la création de nouveaux postes dans l'insertion par l'activité économique

Plus d'articles