Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Construire une stratégie de plaidoyer en cinq étapes

Marthe Corpet

Sujets relatifs :

, ,
Construire une stratégie de plaidoyer en cinq étapes

© Cambon

Réaliser une action de plaidoyer, c’est-à-dire porter à la connaissance d’un décideur une position, une idée, une proposition, en vue d’obtenir de sa part une action, est en réalité monnaie courante dans le monde associatif.

Né à la fin des années 1960 pour la défense de causes, le plaidoyer constitue un ensemble d’actions de mobilisation en vue d’obtenir des changements (de lois, de décisions réglementaires, ou simplement de pratique politique) en vue d’une société plus juste. Tout le monde peut être concerné ! Les associations font en réalité du plaidoyer tous les jours sans le savoir pour, par exemple, obtenir la rénovation d’un parc ou d’un lieu public, demander une aide de la mairie pour organiser une activité associative ou améliorer la restauration scolaire.

1. Identifier un sujet nécessitant une action de plaidoyer

Les actions de plaidoyer peuvent recouvrir un vaste périmètre de sujets et de thématiques. En fonction de l’objet de votre association, c’est à vous de définir ce qui rentre dans son champ d’action, et la légitimité qu’elle recouvre à agir sur la question.
Tout commence souvent par une indignation, un problème, quelque chose « qui ne va pas » mais « que l’on pourrait faire changer ». Pour avancer, il faudra préciser cette intuition, afin de l’objectiver. On peut s’appuyer pour cela sur la méthode Smart (voir encadré). La plupart des problématiques qui seront soulevées ont des liens avec l’actualité (locale ou nationale). Selon que celle-ci est favorable ou non, il faudra adapter voire reconsidérer l’action prévue.

La méthode SMART

Spécifique : clair, et en lien avec l’activité de l’association.
Mesurable : précis et argumenté, il doit être possible d’identifier la cause et les conséquences du problème, et de le prouver par des données objectives.
Atteignable : il faut qu’il y ait une solution (une décision, une loi, etc.).
Réaliste : ne pas être résigné, mais être pragmatique. Il n’est pas simple d’influencer des débats à l’ONU en menant une action dans un village de la Creuse. Il faut que la solution du problème soit possible.
Temporel : il doit être inscrit[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Organiser une agora publique

Organiser une agora publique

Pour associer les jeunes aux questions qui les concernent, l’association grenobloise Y-Nove utilise un outil de participation spécifique : l’agora publique. Une « bonne pratique » repérée dans le[…]

Tiers-lieux : l’hybridation des ressources au cœur des modèles économiques

Tiers-lieux : l’hybridation des ressources au cœur des modèles économiques

Licenciés sportifs, toujours en baisse

Licenciés sportifs, toujours en baisse

Des aides financières pour les associations qui œuvrent pour les femmes

Des aides financières pour les associations qui œuvrent pour les femmes

Plus d'articles