Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Congés payés : les modalités

Marie-Pierre Bérut

Sujets relatifs :

,
Congés payés : les modalités

© brankospejs - AdobeStock.com

Tout salarié a droit à des congés payés, à raison de 2,5 jours ouvrables par mois de travail effectif, soit 30 jours ouvrables par an. C’est une obligation de repos pour le salarié.

L’acquisition de congés payés se fait sur une période de référence, généralement du 1er juin au 31 mai de l’année précédente. Les absences assimilées à du temps de travail effectif (congés payés, réduction du temps de travail (RTT), repos compensateurs, congés formation, maternité, paternité, d’adoption ou événements familiaux, absences pour accident du travail ou maladie professionnelle dans la limite d’une année ininterrompue) n’entraînent aucune diminution de la durée des congés payés. La maladie n’est pas légalement considérée comme du temps de travail effectif mais de nombreuses conventions collectives l’assimilent comme tel. De même, les périodes équivalentes à quatre semaines ou vingt-quatre jours de travail effectif (vingt jours en cas de répartition du travail sur cinq jours) sont assimilées à un mois de travail effectif (code du travail, art. L.3141-4).

Jours ouvrables

Les congés sont décomptés en jours ouvrables (du lundi au samedi). Toutefois, le décompte peut être en jours ouvrés (du lundi au[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Prime pour soutenir le pouvoir d’achat

Prime pour soutenir le pouvoir d’achat

Les associations, comme tous les employeurs de droit privé, peuvent faire bénéficier leurs salariés de la « prime de partage de la valeur » qui est exonérée de cotisations sociales dans la[…]

Rémunération d’un salarié d’association transféré vers une collectivité publique

Rémunération d’un salarié d’association transféré vers une collectivité publique

Propositions du Cese pour les métiers de l’action sociale et éducative

Propositions du Cese pour les métiers de l’action sociale et éducative

Cinq ans pour requalifier un contrat de travail

Cinq ans pour requalifier un contrat de travail

Plus d'articles