Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Tout savoir sur sa fiche de paie

Tout savoir sur sa fiche de paie

© Richard Villalon / AdobeStock.com

Depuis 2018, le ministère du travail a engagé une démarche de simplification du bulletin de paie afin de le rendre plus lisible et compréhensible pour les salariés. Les employeurs doivent respecter un modèle de bulletin de paie dont le contenu évolue conformément aux changements législatifs. Ce modèle vient d’être de nouveau modifié. Il s’applique aux rémunérations versées à compter du 1er janvier 2022. Focus sur les différents points importants.


Fiche au format PDF à télécharger ici

1 • La fiche de paie ou bulletin de paie est un justificatif de paiement que l'employeur doit fournir chaque mois à son salarié, remis sous support papier ou par voie dématérialisée.

2 • 3 blocs distincts composent le bulletin : le haut de bulletin avec les informations employeur et salarié.

3 • Le corps avec le salaire brut, les cotisations sociales et les rémunérations nettes.

4 • Le pied avec la synthèse des sommes et les cumuls.

5 • Les mentions obligatoires sont : identification de l’employeur et du salarié via le numéro de SIRET, code APE relatif à l’activité de l’association, numéro de cotisant Urssaf, nom et prénom du salarié, adresse, numéro de sécurité sociale (Article R.3243-1 du code du travail).

6 • Mention de la convention collective de branche applicable dans l’association, de la durée des congés payés et de préavis en l’absence de convention, de la qualification de l’emploi du salarié, sa position dans la classification professionnelle, sa date d’entrée, son ancienneté.

7 • Les cotisations sociales sont regroupées par risques professionnels : Santé, Accident du travail et maladies professionnelles, Retraite, Famille, les autres contributions, la CSG/CRDS. La rubrique Santé regroupe les cotisations maladie, maternité, invalidité, décès, la couverture complémentaire incapacité, invalidité, décès et la complémentaire santé. La rubrique Retraite regroupe l’assurance vieillesse obligatoire du régime de Sécurité Sociale, la retraite complémentaire avec le détail par tranche de cotisations en fonction de la rémunération du salarié. La tranche 1 correspond à la part des rémunérations inférieure ou égale au Plafond mensuel de la sécurité sociale (PMSS), la tranche 2 à la part des rémunérations au-delà de ce plafond. Le PMSS évolue normalement chaque année. Il est de 3 428 € pour 2022. Les taux de cotisations sont définis par les caisses. L’association a la possibilité d’adhérer, de manière facultative, à une retraite supplémentaire afin de[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Que faire si un bénévole, salarié, adhérent ou dirigeant ne respecte pas les règles ?

Que faire si un bénévole, salarié, adhérent ou dirigeant ne respecte pas les règles ?

Il convient, avant d’entamer une procédure, de rencontrer la personne afin qu’elle puisse expliquer son comportement. Lorsqu’un membre ne respecte pas les statuts ou le règlement intérieur,[…]

L’association a-t-elle obligation de recourir à un commissaire aux comptes ?

L’association a-t-elle obligation de recourir à un commissaire aux comptes ?

Quelle est la différence entre le barème fiscal des frais kilométriques et le barème forfaitaire fiscal ?

Quelle est la différence entre le barème fiscal des frais kilométriques et le barème forfaitaire fiscal ?

Le nom d’une association peut-il être choisi librement ?

Le nom d’une association peut-il être choisi librement ?

Plus d'articles