Nous suivre Associations Mode d’emploi

Notre association a pour objet la lutte contre la corruption. Le maire de notre commune fait l’objet de poursuites pour, notamment, fraude fiscale et corruption passive. Pouvons-nous nous constituer partie civile ?

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Notre association a pour objet la lutte contre la corruption. Le maire de notre commune fait l’objet de poursuites pour, notamment, fraude fiscale et corruption passive. Pouvons-nous nous constituer partie civile ?

© marcinmaslowski/AdobeStock

Non. Pour pouvoir agir en justice et se constituer partie civile, il faut que votre association ait été déclarée depuis cinq ans au moins et agréée comme association de lutte contre la corruption. Par ailleurs, il faut aussi que l’association justifie d’un préjudice personnel directement causé par les délits poursuivis.

Ceci vient d’être confirmé par la Cour de cassation dans son arrêt du 11 octobre 2017 (n° de pourvoi 16-86868) qui, dans une affaire similaire, déclare irrecevable la constitution de partie civile de l’Association des contribuables de Levallois-Perret.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Publication associative

Publication associative

Notre association édite un bulletin trimestriel. Doit-on mentionner un « directeur de la publication » ? Oui. Il est obligatoire d'avoir un directeur de la publication et son nom doit être indiqué dans votre[…]

Age minimum pour diriger un ACM

Age minimum pour diriger un ACM

Déclarer les modifications de statuts

Déclarer les modifications de statuts

Mécénat de compétences : le mettre en place

Mécénat de compétences : le mettre en place

Plus d'articles
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX