abonné

Comment limiter la responsabilité contractuelle de l’association ?

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Si un participant à une activité est victime d’un accident, la responsabilité civile contractuelle de l’association organisatrice peut être mise en jeu. Tout dépend alors de l’engagement pris.

Au cours d’un sketch improvisé pendant une manifestation, une bénévole chute et se blesse gravement à la main en tentant de retenir un homme qui faisait semblant de chuter. Associée au dernier moment, cette bénévole ne connaissait pas à l’avance le déroulement du sketch. Elle a donc légitimement été surprise par la chute du comédien et c’est en tentant, par réflexe, de secourir ce dernier en amortissant sa chute qu’elle s’est blessée.

Préparation

Pour les juges, l’accident est indéniablement imputable à l’organisation mise en place par l’association puisque des bénévoles ont[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Les ORE, un outil juridique au service de l’environnement

Les ORE, un outil juridique au service de l’environnement

Mises en place par la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages du 9 août 2016 et définies par l’article L.132-3 du code de l’environnement, les obligations réelles environnementales sont une innovation...

L’agrément des associations d’usagers : déjà vingt ans !

L’agrément des associations d’usagers : déjà vingt ans !

Avis du HCVA sur le statut d’association européenne transfrontalière

Avis du HCVA sur le statut d’association européenne transfrontalière

DROIT : qui est, ou peut être, le représentant légal de l’association ?

DROIT : qui est, ou peut être, le représentant légal de l’association ?

Plus d'articles