Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Code du travail : ce qu’il faut retenir des ordonnances

Code du travail : ce qu’il faut retenir des ordonnances

© Rawpixel/iStockphoto.com

Emmanuel Macron a signé, le 22 septembre, les ordonnances modifiant le code du travail, dont le gouvernement avait rendu public le contenu le 31 août. La plupart sont d’application immédiate mais des décrets vont encore préciser certains points. Les associations employeuses sont concernées par les nouvelles mesures. Négociation sociale La question de la négociation sociale en entreprise est une des mesures phares des ordonnances. Pour les structures de petite et moyenne taille, le projet de loi prévoit, en particulier pour celles dépourvues de représentants du personnel (moins de 20 salariés), la possibilité d’une négociation directe entre l’employeur et les salariés. Cela veut concrètement dire que l’employeur aura la prérogative de prendre des décisions qu’il soumettra à validation par référendum directement auprès des salariés. La négociation dans les entreprises sans délégué syndical (ce qui est le cas de 96 % des PME en France et d’une grande partie des associations, en particulier les petites et moyennes), pourra se faire avec un représentant du personnel élu par les salariés. En revanche, pour les négociations au niveau des branches, les[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Violences organisationnelles : l'appel du syndicat ASSO

Violences organisationnelles : l'appel du syndicat ASSO

Le syndicat ASSO vient de publier un texte rappelant que les salarié(e)s associatifs ne sont pas protégé(e)s des violences organisationnelles. Sous couvert d'un engagement sans limite (heures supplémentaires non[…]

16/07/2018 | Salarié
Bénévolat et RSA sous certaines conditions

Bénévolat et RSA sous certaines conditions

Salarié et administrateur de la même famille : les risques du conflit d’intérêts

Salarié et administrateur de la même famille : les risques du conflit d’intérêts

Harcèlement sexuel : les associations sont pleinement concernées

Harcèlement sexuel : les associations sont pleinement concernées

Plus d'articles
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX