Nous suivre Associations Mode d’emploi

CICE : le Mouves se mobilise pour le secteur social

Sujets relatifs :

,

Le Crédit d'Impôt pour la Compétitivité et l'Emploi (CICE) introduit une distorsion de concurrence en défaveur des entreprises sociales, et notamment des grandes associations non lucratives, non assujetties à l'impôt sur les sociétés mais à la taxe sur les salaires.

Ces organisations sont pourtant positionnées sur des secteurs où elles sont en concurrence directe avec les entreprises du privé lucratif : la santé (les hôpitaux), la dépendance (les maisons de retraite), la petite enfance (les crèches) ou encore la croissance verte (recyclage). Alors que les entreprises lucratives bénéficient d'une diminution de leurs charges de 4% en 2013 (6% en 2014, soit une économie pour certaines de plusieurs millions d'euros), les associations non lucratives obtiennent une compensation bien maigre : un abattement sur la taxe sur les salaires plafonné à 20 000 euros.
le Mouvement des entrepreneurs sociaux (Mouves) publie un communiqué pour demander qu'un mécanisme équivalent au CICE puisse bénéficier aux entreprises sociales et aux grandes associations non lucratives.
Lire le communiqué

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Aide à l’embauche pour les SIAE

Aide à l’embauche pour les SIAE

Depuis le 1er janvier 2021, l’embauche d’une personne en contrat de professionnalisation par une structure d’insertion par l’activité économique (SIAE) ouvre droit à une aide. Versée par[…]

09/04/2021 | ESSSalarié
Seul l’organe qui nomme un directeur est habilité à le licencier

Seul l’organe qui nomme un directeur est habilité à le licencier

Pourquoi créer ou rejoindre un groupement d’employeurs ?

Pourquoi créer ou rejoindre un groupement d’employeurs ?

Le pouvoir de licencier appartient au président de l’association par défaut

Le pouvoir de licencier appartient au président de l’association par défaut

Plus d'articles