Nous suivre Associations Mode d’emploi

Certificat médical

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Certificat médical

© Richard Villalon - stock.adobe.com

Je pratique une activité sportive depuis plusieurs années dans la même association. Sans problème de santé, suis-je tenu de fournir un certificat médical chaque année ?

Dans la plupart des cas, fournir un certificat médical chaque année n’est pas une obligation légale. Cependant, il est fréquent que votre association vous le demande du fait des conditions imposées par les assurances qui la couvrent.

En général, pour une pratique sportive de loisir, l’association requiert un certificat médical lors de votre adhésion attestant de l’absence de contre-indication à la pratique de votre discipline, datant de moins d’un an. Un tel certificat est également demandé pour l’obtention d’une licence d’une fédération sportive. En cas de renouvellement de licence, c’est la fédération qui définit la fréquence à laquelle il est nécessaire de fournir un certificat médical.

Les années où le certificat n’est pas obligatoire, vous devez répondre à un questionnaire de santé. Selon vos réponses, vous devrez ou non fournir un nouveau certificat médical. S’il s’agit d’un sport à risque, vous devez fournir un nouveau certificat médical à chaque demande de renouvellement de votre licence.


 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Des étrangers pas étrangers à la vie associative

Des étrangers pas étrangers à la vie associative

La liberté d’association est reconnue par la France comme une liberté à valeur constitutionnelle (décision n° 71-44 DC du 16 juillet 1971). Elle concerne également les personnes[…]

18/04/2019 | Droit associatif
 La valeur d’un don alimentaire est estimée au jour du don

La valeur d’un don alimentaire est estimée au jour du don

Quelle responsabilité  pour l’association en dehors de ses locaux ?

Quelle responsabilité pour l’association en dehors de ses locaux ?

L’absence de mentions légales sur un site internet peut vous valoir 5 000 euros d’amende

L’absence de mentions légales sur un site internet peut vous valoir 5 000 euros d’amende

Plus d'articles