abonné

Budget : les principales mesures pour les associations

Camille Viltart-Lamy
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Budget : les principales mesures pour les associations

© Jérôme Rommé - stock.adobe.com

Le projet de loi de finances (PLF) pour 2019 ne contient pas d’évolutions majeures de la fiscalité susceptibles d’affecter les associations. Quelques mesures vont concerner les services à la personne, les emplois francs ou le CITS.

Intitulé « Soutenir le travail, investir pour l’avenir », le projet de loi de finances (PLF) pour 2019 présenté en conseil des ministres le 24 septembre dernier cible explicitement les entreprises en proposant l’aménagement de quelques dispositifs : intégration fiscale, imposition des produits de la propriété industrielle ou encore modification des règles de déductibilité des charges financières. Peu d’associations se sentiront donc concernées.

TVA sur les services à la personne

L’une des principales mesures qui auront un impact pour les associations vise la remise en cause – partielle – de l’exonération de TVA dont bénéficient actuellement les associations fournissant des services à la personne. En[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Devenir organisme de formation

Devenir organisme de formation

Une association peut devenir organisme de formation déclaré et, sous certaines conditions, accéder à des fonds spécifiques et bénéficier d’une exonération de TVA.La formation professionnelle continue (FPC) s’adresse aux...

15/03/2023 | ActualitésComptabilité
Deux sénateurs veulent mieux contrôler les associations

Deux sénateurs veulent mieux contrôler les associations

Seize pôles de coopération lauréats

Seize pôles de coopération lauréats

Tenir sa comptabilité sans logiciel

Tenir sa comptabilité sans logiciel

Plus d'articles