Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Blocages administratifs : le défenseur des droits au secours des associations

Sophie Weiler

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Blocages administratifs :  le défenseur des droits  au secours des associations

© velimir - stock.adobe.com

Toute association, dès lors qu’elle s’estime victime d’une discrimination, d’un mauvais fonctionnement d’une administration ou d’un service public, peut saisir gratuitement le défenseur des droits.

Avant de saisir le défenseur des droits, vous devez avoir fait toutes les démarches nécessaires auprès de l’administration ou de l’organisme en cause. La saisine peut ensuite s’effectuer par saisie en ligne ou par courrier sans affranchissement adressé au Défenseur des droits, Libre réponse 71120, 75342 Paris Cedex 07. Vous pouvez aussi contacter un des 500 délégués bénévoles répartis dans 800 points d’accueil au sein des préfectures, sous-préfectures et maisons de justice et du droit.

Instruction de la demande

Une fois votre demande envoyée, le défenseur des droits vérifiera qu’elle relève de sa compétence. Si ce n’est pas le cas, il vous orientera vers les personnes ou organismes qui peuvent vous aider. Il mènera ensuite une enquête en collectant des informations lui[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Laïcité et fait religieux dans  le sport : le ministère vous guide

Laïcité et fait religieux dans le sport : le ministère vous guide

Entre dialogue et respect du principe de laïcité, le chemin est parfois délicat. Le ministère des Sports tente de répondre aux associations sportives par des cas concrets. Parce que les associations et les clubs[…]

12/09/2019 | Droit associatif
Pas de sanction en cas d’erreur de bonne foi

Pas de sanction en cas d’erreur de bonne foi

Reçu de don : faut-il demander un rescrit fiscal ?

Reçu de don : faut-il demander un rescrit fiscal ?

Verser une rémunération disproportionnée et non justifiée à un dirigeant remet en cause la gestion désintéressée de l’association

Verser une rémunération disproportionnée et non justifiée à un dirigeant remet en cause la gestion désintéressée de l’association

Plus d'articles