Bitcoin : mise en garde de la Banque de France

Sujets relatifs :

, ,

La Banque de France met en garde les internautes contre les risques qu'encourent les utilisateurs de bitcoin, cette monnaie virtuelle utilisée pour échanger des biens et services sans recourir aux monnaies légales (euro, dollar, etc.).

Dépourvu de statut légal, le bitcoin n'offre aucune garantie légale de remboursement à tout moment et à valeur nominale. Les opérations de conversion s'effectuent sans garantie de prix ni de liquidité (la valeur du bitcoin résultant exclusivement de la confrontation de l'offre et de la demande sur les plates-formes internet). Par ailleurs, aucune autorité ne veille à la mise en place des conditions nécessaires pour assurer la sécurité des espaces de stockage des bitcoins : les détenteurs de bitcoins n'ont aucun recours en cas de vol de leurs bitcoins par des pirates informatiques (hackers).
En savoir

Nous vous recommandons

Pas de responsabilité financière du dirigeant pour des fautes postérieures à l’ouverture de la liquidation judiciaire

Pas de responsabilité financière du dirigeant pour des fautes postérieures à l’ouverture de la liquidation judiciaire

La faute de gestion d’un dirigeant de droit ou de fait, visée par l’article L.651-2 du code de commerce, qui peut conduire à ce qu’il supporte toute ou partie de l’insuffisance d’actif de la structure, doit avoir été commise...

Quand des organismes de l'économie sociale et solidaire demandent une participation libre

Quand des organismes de l'économie sociale et solidaire demandent une participation libre

Préparer sa première clôture de comptes

Préparer sa première clôture de comptes

Une personne peut-elle être interdit bancaire et assumer la fonction de trésorier d’une association ?

Une personne peut-elle être interdit bancaire et assumer la fonction de trésorier d’une association ?

Plus d'articles