Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Bien choisir son avocat

Cécile Chassefeire et Adeline Beaumunier, Camino Avocat

Sujets relatifs :

Bien choisir son avocat

© Cambon

Le libre choix d’un avocat est un principe fondamental. Mais comment choisir le bon en fonction du type d’affaires ou du conseil recherché ? Et comment estimer le coût nécessaire ?

Si chacun imagine l’avocat plaidant au cours d’un procès, il convient d’élargir cette vision. Bien sûr, l’avocat reste l’auxiliaire de justice qui assure la défense de ses clients dans le cadre d’actions en justice ou contentieux. Mais les missions susceptibles de lui être confiées sont plus variées. Ainsi, l’avocat peut être un partenaire juridique privilégié de l’association, pour la conseiller sur des décisions à prendre, la rédaction de documents statutaires ou contractuels, ou pour appréhender le droit applicable à sa situation. De plus en plus, les avocats se forment et mettent en œuvre des règlements amiables ou recourent à des modes alternatifs de règlement des ­différends (médiation, procédure ­collaborative…).

Spécialisation

Le champ du droit étant très vaste, il est impossible d’en maîtriser tous les domaines. Ainsi, les avocats développent leur activité dans certains domaines, parce qu’ils les pratiquent plus souvent et/ou qu’il s’agit de leurs domaines de prédilection. Certains peuvent d’ailleurs obtenir un certificat de spécialisation. Cela leur permet, dans un ou deux domaines du droit, de faire valoir le titre de « spécialiste ». Ce titre ne peut être utilisé, dans les différents supports notamment sur les sites internet, que par les titulaires d’un tel certificat. Le droit des associations et des fondations est une des vingt-huit mentions de spécialisation qui existent actuellement.
Au-delà de la spécialisation, se pose également la question de la compétence territoriale de l’avocat.

Représentation

Lorsque votre action en justice impose une représentation par avocat (au tribunal judiciaire par exemple), il faut choisir un avocat du[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Que faire si un bénévole, salarié, adhérent ou dirigeant ne respecte pas les règles ?

Que faire si un bénévole, salarié, adhérent ou dirigeant ne respecte pas les règles ?

Il convient, avant d’entamer une procédure, de rencontrer la personne afin qu’elle puisse expliquer son comportement. Lorsqu’un membre ne respecte pas les statuts ou le règlement intérieur,[…]

L’association a-t-elle obligation de recourir à un commissaire aux comptes ?

L’association a-t-elle obligation de recourir à un commissaire aux comptes ?

Le nom d’une association peut-il être choisi librement ?

Le nom d’une association peut-il être choisi librement ?

Comment se préparer à un contrôle fiscal ?

Comment se préparer à un contrôle fiscal ?

Plus d'articles