Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Bien choisir sa plateforme de financement participatif

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Prêts, dons ou investissements, le financement participatif a le vent en poupe. En 2015, près de 300 millions ont été collectés par les plateformes. Mais si beaucoup naissent, elles sont aussi nombreuses à disparaître. Comment faire le bon choix ?

L’ordonnance n° 2014-559 du 30 mai 2014 relative au fi nancement participatif a mis fin au monopole bancaire en matière de prêt et a créé le statut d’« intermédiaire en financement participatif » (IFP). L’obtention de ce statut garantit à l’emprunteur que la plateforme a un minimum de formation, une expérience professionnelle et satisfait à des conditions d’honorabilité. Pour l’obtenir, les plateformes doivent également fournir un certain nombre d’informations sur leur site : détail des projets, commissions perçues, contrat de prêt type… Les associations qui souhaitent emprunter par ce biais ne peuvent souscrire que des emprunts sans intérêt et dans la limite d’un million d’euros par projet. De leur côté, les prêteurs ne peuvent prêter que 4 000 € par projet afin de limiter leurs risques. Il n’existe pas à ce jour de plateforme qui ne fasse que du prêt sans intérêt à destination des associations. La seule plateforme qui le fait n’est à destination que des particuliers (c’est hellomerci.com).

Plateformes de dons

Si l’on tient compte du retrait de ce marché de My Major Company, l’un des pionniers qui se concentre désormais sur la production d’artistes, les deux plateformes de dons les plus connues sont KissKissBankBank et Ulule, respectivement[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Aide promise… aide due ?

Aide promise… aide due ?

Avoir une aide, c’est bien. La recevoir, c’est mieux. La conserver, c’est encore mieux ! Sauf que le mode d’emploi à ce sujet n’est pas sans chausse-trappes. La subvention est-elle un dû ?[…]

Fonds de pérennité : faux espoirs ?

Fonds de pérennité : faux espoirs ?

La générosité des Français face au Covid

La générosité des Français face au Covid

Votre politique de collecte de dons en huit étapes

Votre politique de collecte de dons en huit étapes

Plus d'articles