Nous suivre Associations Mode d’emploi

Bénévoles versus citoyens ?

Sujets relatifs :

La dernière livraison de la France bénévole laisse un goût étrange à  première lecture. Si la famille reste une valeur refuge en cas de problème,  aussi bien pour les bénévoles que pour l'ensemble des français, le champ des valeurs des bénévoles s'articule globalement plus autour de l'individu quand celui de l'ensemble des citoyens se réfère à des valeurs collectives relevant de la solidarité publique.

C'est ainsi que "les bénévoles croient beaucoup plus à l'entraide (88% contre 61%) et à la générosité (39% contre 30%), quand l'ensemble des Français comptent davantage sur la protection sociale (32% contre 24%) et les aides sociales (13% contre 7%)." On peut encore noter que "les valeurs choisies par les bénévoles, sont dans l'ordre : solidarité, tolérance, famille ; pour l'ensemble des Français : famille, honnêteté, justice." Et quand on les interroge sur les moyens d'actions à mettre en oeuvre pour agir sur la crise, si les bénévoles plébiscitent évidemment les associations et les initiatives des citoyens, ils font en revanche moins confiance que l'ensemble des français aux pouvoirs publics, aux syndicats et aux entreprises. Ou encore que "Les bénévoles ressentent plus de confiance (32% contre 13%) et d'enthousiasme (21% contre 12%) que l'ensemble des Français. Mais aussi curieusement, un moindre bien-être (11% contre 18%) et une plus grande peur (14% contre 10%)." Signe d'une plus grande lucidité (parce que plus confrontés aux dysfonctionnements et aux soufrrances sociales ?) ou d'un manque de confiance dans la capacité de notre société à résoudre les problèmes qui se posent ?

Saluons néanmoins leur forte mobilisation qui ne se dément pas et même s'amplifie ("Au début de la crise, en 2009, 47% des bénévoles se disaient plus concernés, plus attentifs et plus actifs ; ils sont 72% en 2013").

Publication en ligne sur www.recherches-solidarites.org et sur www.francebenevolat.org

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Gabriel Attal parle, Le Mouvement associatif s'impatiente

Gabriel Attal parle, Le Mouvement associatif s'impatiente

« Des actes ! » C'est en substance ce que réclame le Mouvement associatif au secrétaire d'État chargé de la vie associative, Gabriel Attal.  Ce dernier, dans une interview au quotidien Le[…]

16/09/2019 | Contrats aidés
L’égalité femme-homme prise en compte pour les subventions Politique de la Ville

L’égalité femme-homme prise en compte pour les subventions Politique de la Ville

18 hauts-commissaires luttent contre la pauvreté

18 hauts-commissaires luttent contre la pauvreté

[4e Mécènes forum] Faut-il en finir avec le mécénat ?

[4e Mécènes forum] Faut-il en finir avec le mécénat ?

Plus d'articles