Nous suivre Associations Mode d’emploi

Bénévalibre : un logiciel libre pour se simplifier la valorisation du bénévolat

Laurent Costy
2 commentaires

2 commentaires

- 03/12/2019 10h:01

Bravo pour cette initiative, à la croisée entre Bénévolat, nouveaux indica

Répondre au commentaire | Signaler un abus

- 03/12/2019 10h:04

Bravo pour cette outil, à la croisée entre le Bénévolat, les nouveaux indicateurs de richesses, les outils nationaux de valorisation du bénévolat, le numérique au service des associations. A utiliser donc à la fois comme outils de valorisation et comme instrument de relecture du projet associatif.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Bénévalibre : un logiciel libre pour se simplifier la valorisation du bénévolat

© DR

Le Crajep (Comité régional des associations de jeunesse et d’éducation populaire) de Bourgogne-Franche-Comté vient de présenter la première version de Bénévalibre. Ce logiciel libre et gratuit a été développé pour faciliter la valorisation du bénévolat dans les associations.

Accessible par l’intermédiaire d’un téléphone mobile, l’application Bénévalibre permet aux bénévoles et aux associations de renseigner et de suivre plus facilement les actions et le temps passé bénévolement. En quelques clics, le bénévole peut comptabiliser le nombre d’heures passées dans chacune des associations dans lesquelles il est engagé. Cela facilite l’alimentation de son compte d’engagement citoyen. Du côté des associations, cela permet de visualiser très simplement le temps que les bénévoles ont consacré à l’activité associative et de le valoriser auprès des financeurs.

Logiciel libre

Bénévalibre est un logiciel libre. N’importe qui peut s’en emparer, l’utiliser, le télécharger, le modifier, le redistribuer, l’installer en éditant ses propres règles. La grande majorité des membres du Crajep se sont impliqués dans la construction de cet outil pour que le résultat final ne reflète pas uniquement les priorités d’une seule structure. Selon la même logique, si des fonctionnalités complémentaires devaient être développées à l’avenir par certains utilisateurs selon leurs propres besoins, celles-ci pourront profiter à tous.

Éthique

Dès la conception du logiciel, il est apparu important de laisser aux associations le soin de répondre à l’intégralité des questions éthiques qui sont soulevées par la valorisation de l’engagement bénévole : doivent-elles modérer l’engagement des bénévoles dans l’association ou l’accès est-il très ouvert ? Le décompte du temps bénévole se fait-il en comptant, ou pas, la durée des trajets ? Faut-il valoriser monétairement les engagements bénévoles ? Loin d’être une injonction, Bénévalibre est d’abord une invitation à se reposer les questions liées au bénévolat.

Décentralisé

À l’heure où les données sont concentrées par des firmes pour lesquelles elles sont une mine d’or, il a semblé évident d’adopter un fonctionnement décentralisé pour rendre le pouvoir aux utilisateurs et permettre à qui le désire, moyennant quelques compétences techniques, d’installer sa propre instance si les services proposés en accès simple ne les satisfont plus (ou pas). Cette application est très cohérente avec la logique défendue par les Chatons (Collectif des hébergeurs alternatifs, transparents, ouverts, neutres et solidaires). Les fédérations d’associations disposent là d’une occasion de renforcer leur rôle de tête de réseau en proposant ce type de service à leurs membres.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Travailler et collaborer en ligne

Travailler et collaborer en ligne

Dans le cadre du programme PANA (Point d’appui au numérique), Hello Asso, la Fonda, le Mouvement associatif et les réseaux partenaires forment les acteurs associatifs aux outils numériques. Pour continuer leur mission,[…]

[Coronavirus] Arrêt de travail simplifié pour les femmes enceintes et personnes « à risque »

[Coronavirus] Arrêt de travail simplifié pour les femmes enceintes et personnes « à risque »

Déconnexion numérique : les salariés associatifs y ont droit aussi

Déconnexion numérique : les salariés associatifs y ont droit aussi

Mon association face à l’épidémie de coronavirus

Mon association face à l’épidémie de coronavirus

Plus d'articles