Nous suivre Associations Mode d’emploi

Baisse de moyens financiers pour l'hébergement des personnes en difficulté

Sujets relatifs :

Les trois dernières années, la situation s'est dégradée pour les associations qui viennent en aide aux personnes privées d'hébergement : augmentation du nombre de demandeurs, aggravation des problèmes auxquels ceux-ci doivent faire face, restructuration des dispositifs d'accueil supprimant des places et réduction des financements.

Malgré les lois en vigueur de mobilisation pour le logement et la lutte contre l'exclusion, les enveloppes octroyées aux associations ne font que diminuer. C'est pourquoi la FNARS et l'UNIOPSS ont réclamé une revalorisation de l'enveloppe régionale permettant de poursuivre les actions mises en péril et déjà engagées. Dans une question sénatoriale, le secrétaire d'Etat chargé du logement répond que « le Gouvernement a engagé, le 10 novembre 2009, une refondation ambitieuse et partagée du secteur de l'hébergement et de l'accès au logement au travers de la stratégie nationale de prise en charge des personnes sans abri ou mal logées. » Cette démarche visait à mettre en place un service public de l'hébergement et de l'accès au logement pour les publics particulièrement fragiles afin qu'ils bénéficient d'une prise en charge adaptée à leurs besoins. En outre, le Premier ministre a réaffirmé « la nécessité d'une mobilisation dans la durée pour améliorer le service rendu aux personnes sans abri et a annoncé le 26 septembre 2011 des crédits supplémentaires pour l'hébergement d'urgence et l'accès au logement à hauteur de 75 M¤. » Répartis sur les années 2011 et 2012, ces crédits, permettraient de conforter les structures existantes, ...
Question écrite n° 19601

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Quand les fondations exigent la reconnaissance d’intérêt général

Quand les fondations exigent la reconnaissance d’intérêt général

De plus en plus de fondations réservent leurs aides aux associations d’intérêt général. Certaines exigent même que cette qualité soit préalablement reconnue par les services fiscaux.[…]

31/05/2022 | FinancementsMagazine
Coopérer à plusieurs associations peut faciliter vos rentrées d’argent

Coopérer à plusieurs associations peut faciliter vos rentrées d’argent

Sport : un 3e AAP Impact 2024

Sport : un 3e AAP Impact 2024

Crise sanitaire : 20 % de perte pour la culture

Crise sanitaire : 20 % de perte pour la culture

Plus d'articles