Nous suivre Associations Mode d’emploi

Associations sportives et emploi : un rapport plutôt sévère

Sujets relatifs :

,
Associations sportives et emploi : un rapport plutôt sévère

© FatCamera/iStockphoto.com

Un rapport de l'inspection générale de la Jeunesse et des Sports intitulé « Évaluation des dispositifs de soutien à l’emploi dans le champ du sport » dresse un bilan plutôt sévère pour les associations sportives, estimant que malgré les aides de l'État, il n'a pas été constaté de hausse de la pratique sportive.

Les 31 000 associations sportives employeurs (19 % des 165 000 associations affiliées aux fédérations sportives agréées) ont de quoi s'inquiéter en lisant quelques conclusions de ce rapport : « Si  les  aides  financières  à  la  création  d’emplois durables  ont  eu  leur  justification  au moment  où  elles  ont été  instituées,  cette  période peut  aujourd’hui être considérée comme révolue. La première raison est celle du bilan en demi-teinte qui a été livré, avec un nombre limité d’emplois pérennisés, pour un coût relativement élevé, et surtout une évolution très limitée, dans son volume et sa structure, de l’accueil des pratiquants sportifs. »

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Aide à l’embauche pour les SIAE

Aide à l’embauche pour les SIAE

Depuis le 1er janvier 2021, l’embauche d’une personne en contrat de professionnalisation par une structure d’insertion par l’activité économique (SIAE) ouvre droit à une aide. Versée par[…]

09/04/2021 | ESSSalarié
Seul l’organe qui nomme un directeur est habilité à le licencier

Seul l’organe qui nomme un directeur est habilité à le licencier

Pourquoi créer ou rejoindre un groupement d’employeurs ?

Pourquoi créer ou rejoindre un groupement d’employeurs ?

Le pouvoir de licencier appartient au président de l’association par défaut

Le pouvoir de licencier appartient au président de l’association par défaut

Plus d'articles