Nous suivre Associations Mode d’emploi

Associations et maires ruraux bougent ensemble

Armelle Barroux
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Associations et maires ruraux bougent ensemble

© Hurca!

Dynamiser les actions associatives dans le monde rural, c’est l’objectif de Bouge ton coq, un mouvement citoyen qui met en relation les maires et les associations des communes de moins de 5 000 habitants avec des donateurs.

« Les associations sont un maillon essentiel de la vie de nos villages, elles préservent le lien social et luttent contre l’isolement. Or les dons aux associations stagnent ou baissent, et le monde rural en pâtit le premier. » Forts de ce constat et eux-mêmes issus du monde rural, Emmanuel et Christophe Brochot ont lancé Bouge Ton Coq, un fonds de dotation national au service des projets associatifs à la campagne.

Faire ensemble

Pour eux, « une société ne tient que par le plus petit de ses maillons », en l’occurrence les villages. C’est pourquoi il leur semble essentiel de soutenir les deux piliers qui donnent vie aux petites communes : les maires et le tissu associatif local. Et pour cela, mettre en place une plateforme de financement différente souhaitant rassembler les différents acteurs d’un territoire et au-delà.

« Faire ensemble ne veut pas dire faire à la place de, ou sans les pouvoirs publics. Cela signifie faire plus et mieux en décloisonnant les champs d’action des collectivités, entreprises et citoyens ». Les fonds récoltés permettent l’amorçage d’initiatives d’intérêt général.

Et le potentiel de collecte est réel. Avant ce projet, un essai avait été fait avec une plateforme test (Cocoricause) : 150 000 € de fonds avaient ainsi été levés au bénéfice de 28 projets.

Donner régulièrement

L’idée de la plateforme Bouge Ton Coq est simple et pourtant peu commune : récolter des dons, sélectionner et proposer des projets d’intérêt général, voter mensuellement pour les projets préférés, et reverser à la même fréquence les fonds récoltés aux projets élus. Les projets financés sont donc déterminés démocratiquement, le fait d’être donateur ouvrant le droit d’attribuer 10 votes chaque mois, ceux-ci pouvant être affectés à un ou plusieurs projets.

Le modèle économique table sur des dons de petits sommes mais mensuels. Ainsi les citoyens peuvent être donateurs à partir de 2 € par mois. De même, les entreprises choisissent le montant qu’elles souhaitent verser chaque mois.

Puisque c’est un fonds de dotations, les dons faits par les particuliers comme par les entreprises ouvrent droit aux dispositifs de réduction d’impôt. L’objectif 2020 est de récolter 3 millions d’euros en fédérant 50 000 membres citoyens et 500 à 1 000 entreprises partenaires.


Un binôme maire rural-association

Il est assez aisé de déposer un projet sur la plateforme et peu de contraintes s’appliquent. Il y a néanmoins trois conditions incontournables. La première est qu’il ait lieu en dehors d’une ville de plus de 5 000 habitants.

Il doit être d’intérêt général et à vocation collective, et s’inscrire dans un des champs suivants : commerce de proximité, énergie, culture, fêtes et loisirs, santé, éducation et formation, social, emploi, entreprises et mobilité, patrimoine et démocratie. Enfin, seuls les membres peuvent déposer un projet. Autrement dit, il faut être soi-même donateur pour pouvoir bénéficier des fonds collectés.

Pour fêter ses débuts, Bouge Ton Coq, en partenariat avec l’Association des maires ruraux de France, a lancé l’opération « Soutenons les maires porteurs ». Il s’agit de former un binôme maire rural-association pour mettre en avant des projets sur la plateforme.

C'est ma tournée !

Bouge ton coq et l'Association des maires de France (AMF) lancent un appel à dons pour soutenir les petits commerces de nos villages, les artisans et les producteurs locaux, en difficulté à cause de la crise du coronavirus : C'est ma tournée !

Chaque semaine, l’intégralité des dons récoltés est reversée à l'AMF pour qu'elle soit redistribuée pour sauver des situations humaines difficiles. 

Les sommes sont défiscalisables. Alors, offrez votre tournée, faites un don.

Marie-Aurélie Colpin

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Subventions : la nouvelle municipalité peut-elle faire machine arrière ?

Subventions : la nouvelle municipalité peut-elle faire machine arrière ?

Les nouveaux élus sont-ils obligés d’honorer les engagements pris par l’équipe précédente ? Si en principe une aide accordée ne peut pas être retirée, à moins[…]

22/05/2020 | MairieSubventions
Cœur de ville : le gouvernement en appelle aux associations

Cœur de ville : le gouvernement en appelle aux associations

Accompagnement et aide de 5 000 € pour les petites associations en grande difficulté

Accompagnement et aide de 5 000 € pour les petites associations en grande difficulté

L’État maintient les subventions engagées sur les projets annulés

L’État maintient les subventions engagées sur les projets annulés

Plus d'articles