Nous suivre Associations Mode d’emploi

Associations et activité lucrative

Sujets relatifs :

La notion d'activité lucrative pour les associations est une question qui interroge fréquemment. Afin d'apporter un éclairage sur ce sujet, le site Solfia s'est prêté au jeu des exemples en s'appuyant notamment sur une question parlementaire et une jurisprudence.

La jurisprudence en question démontre que la seule gestion désintéressée ne suffit pas pour échapper à la qualification d'activité lucrative. Une situation de non concurrence avec une entreprise doit être constatée et à défaut l'activité poursuivie doit répondre à des besoins non couverts ou insuffisamment couverts par le marché ou être à destination d'un public qui ne peut avoir accès de manière habituelle à ce service. La question parlementaire pour sa part apporte une note d'éclairage sur l'assujettissement aux impôts commerciaux des Amap (associations pour le maintien d'une agriculture paysanne). Il en ressort que l'objet même de ces associations à savoir la mise en relation producteur-client implique la réalisation d'un revenu par les membres et par conséquent une gestion désintéressée.
En savoir plus

La jurisprudence

La question parlementaire

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

L’État ne peut pas planter son couteau fiscal dans le dos des associations !

L’État ne peut pas planter son couteau fiscal dans le dos des associations !

13 grandes associations et organisations représentatives du secteur privé non lucratif sanitaire, social et médico-social se mobilisent et demandent rendez-vous au Premier ministre, dans une lettre commune du 17 octobre.[…]

18/10/2019 | Fiscalité
Emplois francs : une généralisation à tous les quartiers prioritaires dès 2020

Emplois francs : une généralisation à tous les quartiers prioritaires dès 2020

L'impact du numérique dans un projet associatif

L'impact du numérique dans un projet associatif

Une hausse du budget des Sports 2020 en trompe l’œil

Une hausse du budget des Sports 2020 en trompe l’œil

Plus d'articles