Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Associations cultuelles : des associations presque comme les autres

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Associations cultuelles : des associations presque comme les autres

© lemélangedesgenres/Adobestock

La loi de séparation des Églises et de l’État du 9 décembre 1905 a créé les « associations pour l’exercice des cultes ». Elles ont des obligations spécifiques, notamment en matière de déclaration mais bénéficient de certains avantages financiers.

Les associations cultuelles sont des associations relevant de la loi 1901 mais avec des caractéristiques spécifiques définies par la loi 1905. Ainsi leur objet est exclusivement l’exercice public d’un culte, c’est-à-dire la célébration de cérémonies, rites ou pratiques par des personnes réunies par une même croyance religieuse.

Religieuse ou cultuelle ?

Leurs activités sont donc limitées. Outre la pratique du culte, elles peuvent acquérir, louer, aménager et entretenir les lieux servant au culte et former et entretenir les personnes participant à l’exercice du culte. Les réunions pour la célébration du culte sont publiques.
 
En revanche, si[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Laïcité et fait religieux dans  le sport : le ministère vous guide

Laïcité et fait religieux dans le sport : le ministère vous guide

Entre dialogue et respect du principe de laïcité, le chemin est parfois délicat. Le ministère des Sports tente de répondre aux associations sportives par des cas concrets. Parce que les associations et les clubs[…]

12/09/2019 | Droit associatif
Pas de sanction en cas d’erreur de bonne foi

Pas de sanction en cas d’erreur de bonne foi

Reçu de don : faut-il demander un rescrit fiscal ?

Reçu de don : faut-il demander un rescrit fiscal ?

Verser une rémunération disproportionnée et non justifiée à un dirigeant remet en cause la gestion désintéressée de l’association

Verser une rémunération disproportionnée et non justifiée à un dirigeant remet en cause la gestion désintéressée de l’association

Plus d'articles