Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Associations : 5 recommandations pour bien protéger vos données

Associations : 5 recommandations pour bien protéger vos données

© Denys Rudyi/Adobestock

Les données informatiques de l’association (éléments comptables, coordonnées des adhérents, identifiants et mots de passe) se trouvent au centre de votre système d’information. Même si vous pensez (à tort) ne rien avoir à cacher, vous devez respecter les obligations définies par la loi informatique et libertés. Dans tous les cas, le choix d’une procédure adaptée et la maîtrise du facteur humain sont essentiels.


 

Conseil n° 1 : Prendre conscience du besoin  de protection


Vos données sont précieuses : la première difficulté réside sans doute dans cette prise de conscience. Les situations illustrant le besoin de protection et de vigilance ne manquent pas : un bénévole réalise le site d’une association de quartier, puis quitte la structure en oubliant de communiquer les identifiants et mots de passe permettant d’administrer les pages web. Un autre cas met en jeu des contenus confidentiels : des mails sur la situation d’adhérents ont été utilisés par des personnes non autorisées. Quelqu’un avait donc accès à l’interface de gestion de l’hébergeur et pouvait ainsi « intercepter » les mails et leurs contenus.

Dernier exemple : une association dont la directrice est la seule à avoir accès aux comptes bancaires. Un contrôle par SMS, mis en place par l’établissement bancaire, a permis d’empêcher la création d’un bénéficiaire que la directrice en question n’avait pas sollicité. L’hypothèse est qu’un document avec identifiant et mot de passe avait été laissé en évidence sur son bureau. Toute personne passant dans les locaux pouvait alors relever ces informations ou même simplement prendre une photo avec son smartphone.

Conseil n° 2 : Respecter  les obligations de la CNIL

Si ces exemples ne vous ont pas[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Les avantages de l’agrément jeunesse et éducation populaire

Les avantages de l’agrément jeunesse et éducation populaire

Les associations qui s’adressent prioritairement à un public jeune et/ou sont porteuses d’une démarche d’éducation populaire peuvent solliciter un agrément jeunesse et éducation populaire[…]

09/07/2019 |
La loi Pacte modifie les seuils rendant obligatoire la nomination d’un commissaire aux comptes

La loi Pacte modifie les seuils rendant obligatoire la nomination d’un commissaire aux comptes

Ce qu’il faut savoir pour créer le site web de votre association

Ce qu’il faut savoir pour créer le site web de votre association

Régulariser les dépenses réalisées avant  la création de l’association

Régulariser les dépenses réalisées avant la création de l’association

Plus d'articles