Animations périscolaires : les normes d'encadrement aménagées transitoirement

Sujets relatifs :

Le passage à la semaine de 4 jours et demi a révélé les difficultés d'organisation des activités périscolaires. C'est en réponse à celles-ci qu'un arrêté prévoit que le préfet peut octroyer une dérogation aux normes d'encadrement pour l'accueil des mineurs avant et après l'école en cas de « difficultés manifestes de recrutement ».

L'arrêté prévoit en effet, qu'« à titre transitoire », et uniquement sur les trois années à venir, « le préfet peut permettre aux personnes titulaires du brevet d'aptitude aux fonctions de directeur en accueils collectifs de mineurs (BAFD) d'exercer des fonctions de direction des accueils de loisirs organisés, pour l'encadrement des enfants scolarisés pendant les heures qui précèdent et suivent la classe, pour une durée de plus de 80 jours et pour un effectif supérieur à 80 mineurs. » La dérogation est limitée pour une période fixée par le préfet qui ne peut excéder douze mois.
Arrêté du 12 décembre 2013, JO du 26 décembre

Nous vous recommandons

10 millions d’euros pour restaurer des sentiers

10 millions d’euros pour restaurer des sentiers

Si une association souhaite créer, restaurer un sentier pédestre ou favoriser la biodiversité, elle peut participer à l’appel à projets « Sentiers de nature ».Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des...

L’agrément des associations d’usagers : déjà vingt ans !

L’agrément des associations d’usagers : déjà vingt ans !

Avis du HCVA sur le statut d’association européenne transfrontalière

Avis du HCVA sur le statut d’association européenne transfrontalière

Un licenciement fondé sur des faits participant à la liberté d’expression du salarié est nul

Un licenciement fondé sur des faits participant à la liberté d’expression du salarié est nul

Plus d'articles