Nous suivre Associations Mode d’emploi

Animations périscolaires : les normes d'encadrement aménagées transitoirement

Sujets relatifs :

Le passage à la semaine de 4 jours et demi a révélé les difficultés d'organisation des activités périscolaires. C'est en réponse à celles-ci qu'un arrêté prévoit que le préfet peut octroyer une dérogation aux normes d'encadrement pour l'accueil des mineurs avant et après l'école en cas de « difficultés manifestes de recrutement ».

L'arrêté prévoit en effet, qu'« à titre transitoire », et uniquement sur les trois années à venir, « le préfet peut permettre aux personnes titulaires du brevet d'aptitude aux fonctions de directeur en accueils collectifs de mineurs (BAFD) d'exercer des fonctions de direction des accueils de loisirs organisés, pour l'encadrement des enfants scolarisés pendant les heures qui précèdent et suivent la classe, pour une durée de plus de 80 jours et pour un effectif supérieur à 80 mineurs. » La dérogation est limitée pour une période fixée par le préfet qui ne peut excéder douze mois.
Arrêté du 12 décembre 2013, JO du 26 décembre

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

L’État ne peut pas planter son couteau fiscal dans le dos des associations !

L’État ne peut pas planter son couteau fiscal dans le dos des associations !

13 grandes associations et organisations représentatives du secteur privé non lucratif sanitaire, social et médico-social se mobilisent et demandent rendez-vous au Premier ministre, dans une lettre commune du 17 octobre.[…]

18/10/2019 | Fiscalité
Comment et pourquoi évaluer l’impact social ?

Comment et pourquoi évaluer l’impact social ?

Emplois francs : une généralisation à tous les quartiers prioritaires dès 2020

Emplois francs : une généralisation à tous les quartiers prioritaires dès 2020

L'impact du numérique dans un projet associatif

L'impact du numérique dans un projet associatif

Plus d'articles