Nous suivre Associations Mode d’emploi

abonné

Agrément Esus : ce qui change avec la loi Pacte

Tristan Charlier, France Active

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Agrément Esus :  ce qui change avec la loi Pacte

© Antrey - stock.adobe.com

La loi Pacte vient d’apporter des modifications pour l’obtention de l’agrément « Entreprise solidaire d’utilité sociale », dit agrément Esus. Celui-ci devrait être ainsi plus facile à obtenir.

L’agrément Esus constitue LA porte d’entrée pour les entreprises de l’ESS afin de bénéficier de financements privés dédiés, essentiellement issus de la finance solidaire (voir encadré ci-dessous) – dont les encours sont en constante augmentation – mais aussi liés au dispositif fiscal IR-PME dit « Madelin ». Il a été défini par la loi ESS de 2014, succédant ainsi à l’agrément « Entreprise solidaire ». Outre l’accès à ces sources de financement, il permet la reconnaissance et la valorisation d’une réelle exigence en termes d’utilité sociale.

La finance solidaire

La finance solidaire est constituée de trois canaux :

  • les produits d’épargne salariale,
  • les produits d’épargne bancaire ou mutualiste,
  • et les investissements directs.

En 2018, l’encours total de la finance solidaire a[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

[Crise sanitaire] Soutien des collectivités aux associations

[Crise sanitaire] Soutien des collectivités aux associations

La note de synthèse du ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sur les ordonnances prises en Conseil des ministres le 25 mars l'affiche clairement :[…]

Associations et pouvoirs publics : un bilan mitigé

Associations et pouvoirs publics : un bilan mitigé

Quels impacts de l’épidémie sur les associations ?

Quels impacts de l’épidémie sur les associations ?

 Un nouveau site de ressources DLA

Un nouveau site de ressources DLA

Plus d'articles