Nous suivre Associations Mode d’emploi

[Agenda 2030 de l'ONU] Le développement durable passe par la réduction des inégalités

Bastien Engelbach, la Fonda

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

[Agenda 2030 de l'ONU] Le développement durable passe par la réduction  des inégalités

© Richard Villalon - stock.adobe.com

Associations mode d’emploi poursuit avec la Fonda la réflexion sur l’action des associations pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD). La réduction des inégalités (ODD 10) constitue un levier pour l’atteinte de l’ensemble des autres objectifs.

L’analyse des résultats des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) – précédent programme de développement de l’ONU – fait état d’une réduction de la pauvreté à l’échelle internationale depuis l’an 2000, mais une persistance des inégalités. Si celles-ci se sont réduites entre les pays, elles ont eu tendance à s’accroître au sein de chacun des pays.

Inégalités persistantes

Ce phénomène s’observe en France où les données de l’Insee indiquent qu’en 2015, 10 % des ménages les plus riches concentrent 47 % du patrimoine tandis que les 50 % les plus pauvres n’en représentent que 8 %.
 
Aux inégalités de patrimoine s’ajoutent des inégalités des chances. 41 % des enfants des cadres supérieurs, chefs d’entreprise et professions libérales ont un diplôme de niveau Bac + 5, contre 4 % d’enfants d’ouvriers, dont 60 % sortent du système scolaire avec un diplôme inférieur au Bac ou sans diplôme. Dans un contexte où le diplôme joue un rôle central dans l’accès à l’emploi et l’insertion, cette situation entraîne la persistance des inégalités.
 
-> A venir : Comment éviter les ruptures dans le parcours des 0-6 ans, une journée d'étude qui traite de la lutte contre les inégalités sociales dès l'enfance.

 

Repenser la protection sociale

Le Collectif pour une protection sociale solidaire, porté par le Secours catholique, les centres sociaux, Aequitaz et le réseau des Accorderies, rappelle le rôle central de la protection sociale dans la réduction des inégalités. Reposant sur une démarche participative, il propose de contribuer à repenser la protection sociale à partir de la vie des gens et avec des personnes en situation de précarité. Une démarche qui se construit pas à pas à travers des séminaires, des « carrefours des savoirs » et une enquête statistique menée en 2018. Les propositions issues de ces ateliers sont présentées sous forme de « contes de la protection sociale ».

Donner à chacun les moyens

Le travail sur l’égalité des chances est au fondement de la lutte contre les inégalités, en permettant par l’éducation de donner à chacun les moyens de construire son parcours. Les acteurs associatifs sont nombreux à être mobilisés sur ce sujet :
  • autour de programmes de mentorat (Article 1, Institut Télémaque),
  • de mobilisations de la communauté éducative pour développer compétences, connaissances, estime de soi et motivation (Coup de Pouce),
  • ou encore en proposant de l’aide aux devoirs et des moyens pour lutter contre le décrochage scolaire (Afev). 
 
Relier les solidarités
 
Le Comité français pour la solidarité internationale a lancé le programme Coopérer autrement en acteur de changement. Ce programme repose sur un double principe :
  1. associer des acteurs de nature différente pour lutter contre les inégalités
  2. construire une solidarité entre territoires
Il propose une vision partagée entre acteurs sur les enjeux économiques, sociaux et environnementaux, en traitant les enjeux d’un territoire et en se souciant de ses interdépendances. Il a par exemple permis de faire travailler ensemble une association de solidarité internationale et un regroupement d’entreprises dans les Hauts-de-France sur les sujets de mobilité internationale des jeunes et de valorisation de l’engagement solidaire.
 
En savoir plus :
La Fiche ODD n° 10 « Inégalités réduites » de la Fonda

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

 Une simple déclaration pour devenir entrepreneur de spectacles vivants

Une simple déclaration pour devenir entrepreneur de spectacles vivants

Les associations vont pouvoir, à partir du 1er octobre 2019 se déclarer comme exerçant une activité d’entrepreneur de spectacles vivants. Par ailleurs, désormais une simple déclaration qui peut[…]

11/09/2019 | Culture
Marchés publics : la facturation  électronique devient obligatoire

Marchés publics : la facturation électronique devient obligatoire

De nouvelles mentions obligatoires sur les factures à compter du 1er octobre

De nouvelles mentions obligatoires sur les factures à compter du 1er octobre

Provisions comptables : les règles  à respecter

Provisions comptables : les règles à respecter

Plus d'articles