Nous suivre Associations Mode d’emploi

[Agenda 2030 de l'ONU] Agir contre les inégalités passe par l’éducation

Bastien Engelbach

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

[Agenda 2030 de l'ONU] Agir contre les inégalités passe par l’éducation

© Memed ÖZASLAN/AdobeStock

L'Agenda 2030 est un programme de l'ONU visant à éradiquer la pauvreté en assurant la transition vers un développement durable. Il présente 17 objectifs de développement durable (ODD) dont l'éducation, la paix, lutte contre la faim... Comment les associations y répondent-elles ? Pour l’ODD n° 4, une « éducation de qualité », elles tissent des alliances avec le monde de l’éducation et des entreprises.

Selon les termes de l’ONU, « obtenir une éducation de qualité est le fondement pour améliorer la vie des gens et le développement durable ». L’éducation offre aux individus les ressources et capacités pour être acteurs de leur parcours et constitue un levier d’insertion. Elle joue donc un rôle clé dans la lutte contre la pauvreté et dans la réduction des inégalités. Dans le même temps, elle établit les bases d’une société stable et pacifiée.

Garantir l'accès de tous à l'éducation

Notre système éducatif n’est cependant pas à l’abri des inégalités. Les enquêtes PISA menées par l’OCDE rappellent ainsi que le système scolaire français reproduit les inégalités sociales, avec des différences de résultat marquées selon les milieux sociaux d’origine.

En outre, on dénombre chaque année 100 000 décrocheurs, sortant du système scolaire sans diplômes, constituant une population qui pour une large partie concentrera des difficultés d’accès à l’emploi et sera davantage en proie à la précarité.

Ces inégalités scolaires ne sont pas compensées par l’accès à la formation continue, qui tend à les reproduire à son tour. Selon l’Insee, en 2012: 60 % des personnes en emploi y ont eu accès contre 40 % des chômeurs. 

Garantir l’accès de tous à l’éducation tout au long de la vie constitue donc un enjeu central, tant il conditionne l’atteinte d’autres objectifs.

Lutter contre le décrochage scolaire

L’Alliance pour l’éducation a été créée par sept entreprises.  Elle fédère aujourd’hui neuf entreprises ou fondations, neuf associations et 84 professeurs et rassemble ainsi entreprises, collèges et associations.

Elle a pour objet de bâtir et porter des programmes de lutte contre le décrochage scolaire, en s’appuyant sur l’expertise de chacun. Elle offre un parcours adapté aux élèves, pour leur faire reprendre confiance en eux et leur permettre de décider de leur orientation.

Accompagner la scolarité

Depuis 2005, l’Institut Télémaque est une association qui propose un programme de parrainage avec un référent pédagogique et un référent du monde de l’entreprise, de la 5e à la Terminale.

L’accompagnement porte sur :

  • la scolarité,
  • la confiance en soi,
  • l’ouverture socioculturelle,
  • la découverte du monde professionnel permet de lutter contre le déterminisme et relance l’ascenseur social.

Revaloriser le métier d'enseignant

L’association Le Choix de l’École entend lutter contre les inégalités scolaires en revalorisant le métier d’enseignant. Elle permet à de jeunes diplômés qui le souhaitent d’aller enseigner dans des zones prioritaires pendant deux ans, en les accompagnant dans cette démarche.

Des pratiques collaboratives

Avec l’éducation populaire, le monde associatif a toujours été soucieux d’inventer de nouveaux modèles pédagogiques reposant davantage sur la confiance et l’autonomie.

Le récent rapport « Pour une société apprenante » s’inscrit dans la continuité de ces principes. Il rappelle que « dans une société apprenante, chaque individu doit pouvoir à son niveau construire et partager ses connaissances et découvertes avec les autres, documenter ses apprentissages, disposer des ressources, des lieux et des accompagnements nécessaires pour progresser mais aussi pour permettre à d’autres de s’en inspirer et d’améliorer leurs pratiques ».

De fait, de nouvelles formes pédagogiques apparaissent, encouragées notamment par le numérique, fondées sur les logiques de classe inversée, des approches participatives et des dynamiques d’échanges de savoirs ainsi que de constitution de communautés apprenantes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

[VIDÉO] Quelle différence entre un expert comptable et un commissaire aux comptes ?

[VIDÉO] Quelle différence entre un expert comptable et un commissaire aux comptes ?

Toutes les associations doivent tenir leurs comptes. Certaines d'entre elles ont même des obligations comptables définies par la loi. C'est alors que se pose la question de l'expert comptable ou du commissaire aux[…]

07/11/2018 | FondationsGestion
Combien de temps conserver les documents de l’association ?

Combien de temps conserver les documents de l’association ?

 Pana accompagne les associations dans leur stratégie numérique

Pana accompagne les associations dans leur stratégie numérique

Loteries, lotos ou tombolas : quelles démarches accomplir ?

Loteries, lotos ou tombolas : quelles démarches accomplir ?

Plus d'articles