Nous suivre Associations Mode d’emploi

À quoi servent les « têtes de réseaux » ?

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

À quoi servent les « têtes de réseaux » ?

© vege - Fotolia

Les têtes de réseaux sont ces unions, coordinations, réseaux, fédérations, etc. qui regroupent soit directement des associations (« têtes de réseaux de 1er niveau »), soit, dans une logique inter-sectorielle, des têtes de réseaux de 1er niveau (on parle alors de « têtes de réseaux de second niveau »). Pour mieux connaître leurs évolutions une étude commanditée par le Mouvement associatif en a interrogé 28.

Il en ressort que leur rôle va bien au-delà d'une simple fonction de représentation ou de lobbying. Leurs adhérents les sollicitent ainsi sur des problématiques de gouvernance, de recherche de financements, de conseils pour des restructurations ou pour de la conduite de projets. Les têtes de réseaux sont donc soumises à l'obligation de s'adapter dans un contexte par ailleurs difficile pour elles (raréfaction des financements, remise en cause de leur rôle du fait de la décentralisation, transformation digitale et renforcement de la professionnalisation qui fait craindre une perte de militantisme).

Pour en savoir plus on peut lire la note de synthèse de cette étude sur les têtes de réseau associatives.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Associations Mode d'emploi

Nous vous recommandons

Libre ne veut pas dire gratuit

Libre ne veut pas dire gratuit

Certaines associations pratiquent le prix dit « libre » ou « conscient » pour leurs activités. Cette façon de rendre des biens et services culturels accessibles à tout le monde peut aussi[…]

19/07/2019 |
Le Corps européen de solidarité encourage le volontariat

Le Corps européen de solidarité encourage le volontariat

Comment déposer une réponse pour un marché public ?

Comment déposer une réponse pour un marché public ?

Solidarité internationale :  un soutien pour les associations issues de l’immigration

Solidarité internationale : un soutien pour les associations issues de l’immigration

Plus d'articles