Associations mode d'emploi > Repenser la gestion associative

Repenser la gestion associative

Date de mise en ligne : 04/02/2017.

Edito

Associations

► Par Philippe Eynaud, professeur à l'IAE de Paris, université de Panthéon-Sorbonne

La gestion des associations est souvent prise entre deux écueils. D'un côté, elle peut être appréhendée comme un passage obligé vers la professionnalisation et la recherche de pérennité. De l'autre, elle peut apparaître comme le « cheval de Troie » du monde marchand et l'annonce de la fin du social et du projet associatif. Il est possible de dépasser cette vision dichotomique. La gestion des associations a en effet trop souvent été abordée comme une simple extension de la gestion d'entreprise. Il est temps de réfléchir aux besoins spécifiques des associations (grandes ou petites).

Le projet de l'ouvrage La gestion des associations est justement d'ouvrir un espace de réflexion critique autour de cette question. Comment éviter une dérive graduelle du projet associatif par l'introduction de techniques de gestion ? Comment conserver les pratiques démocratiques et les choix partagés face au pouvoir des gestionnaires classiques ? Comment ne pas perdre son association « gestion faisant » ?

Pour cela, il faut faire le choix d'une gestion ouverte à la production de sens, une gestion plurielle dont les caractéristiques ne sont ni celles du service public, ni celles du secteur marchand. Trois clés d'entrée existent pour l'orienter : le projet, l'organisation et l'action. Cette grille de lecture de la vie associative ouvre des voies pour comprendre, agir et mettre en cohérence son fonctionnement avec les valeurs du projet associatif.


Philippe Eynaud est auteur de La gouvernance entre diversité et normalisation (Juris Associations, Dalloz, 2016), co-auteur de La gestion des associations (Érès - 2016)

Soyez le premier à rédiger un commentaire !